AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Emeel ✎ ”it's time for see you"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

messages : 43
date d'inscription : 07/01/2012
occupation : pâtissière
envie : de la neige, un mocha light et unecrème à la mangue

copyrights : avatar: Silvery Haze sign: tumblr
pseudo : bourriquet



MessageSujet: Emeel ✎ ”it's time for see you" Dim 8 Jan - 20:53


tumblr
Le téléphone sonne chez mademoiselle Gwilmyn qui a encore la tête enfoncée dans son oreiller moelleux. La blondinette peste en se redressant. Le visage encore endormie, Hilde pose un pied et les enfoncent de suite dans sa paire de pantoufles. Elle prend le temps de s'étirer de tout son long, chose qui lui fit grand du bien et lui donne alors le courage de s'avancer dans la maisonnée. Polenka se jette à ses tibias poussant des miaulements agaçant, demandant alors sa nourriture. Parfois Hilde se demande si elle n'avait pas mieux d'acheter un poisson rouge.
Avant qu'il nela fasse tomber elle remplie sa gamelle de croquette de luxe, car monsieur n'aimait pas la sous-marque. Une chance qu'elle puisse se permettre de lui offrir ce luxe, elle se demande alors où il a pris cette mauvaise habitude.
Chose faite la belle ne prend pas le temps de regarder dans son réfrigérateur si elle a de quoi manger, le temps file à une allure ce matin qu'il risque de la mettre en retard. C'est en prenant un simple verre de lait qu'elle fille alors sous la douche, de l'eau gelée pour la réveiller, elle subit ce supplice seulement le matin. L'eau froide est le meilleur stimulant de la journée et de plus cela raffermit la peau, elle comprend cette hypothèse. Une fois sortit sa chevelure enroulée dans une serviette et son corps dans un peignoirs. Elle reste quelques minutes à choisir sa tenu, elle se met alors à prendre une magnifique petite robe, qui l'a longtemps fait craquer et c'est décidé enfin de l'acheter il y a peu.
Elle gambade avec un si bon équilibre sur ses talons qu'elle laisse l'impression qu'elle est pied nue, une fois dans sa voiture elle jette un coup d'œil à sa montre, et se rend compte qu'elle a été bien plus rapide que les autres matins.
Et c'est ainsi qu'elle part pour le travail, saluant la nouvelle employée sans perdre une miette elle rejoint son oncle pour l'aider à préparer le plaisir des clients. Elle s'occupe des ventes du matin, formant par la même occasion la nouvelle, d'un sourire aimable elle demande alors faire une petite pause et elle peu enfin décrocher à l'appelle qu'elle recevait. Lorsqu'elle reconnait la voix d'Emeel, elle se sent d'un coup plus joyeuse. L'avoir de nouveau rencontrer lui a fait une décharge électrique, il faut avouer qu'il est facile d'émouvoir la blondinette. Elle qui apporte tant d'importance à l'amitié désormais un peu moins à l'amour, mais son optimise est fulgurant. Et voilà qu'elle accepte son invitation à déjeuner, elle a bien le temps après toute la pâtisserie ré ouvre seulement au alentours de quatorze heures, fermant alors à treize heure. Une petite heure, et elle peut se permettre de ne pas être là pour l'ouverture et s'absenter une petite heure de plus. L'heure arrivée elle quitte son lieu de travail et trottine le long de trottoirs après s'être garé près du lieu donner. Devant le Mcdo miss Gwilym cherche alors du regard Emeel et lorsqu'elle croise son regard elle s'avance vers lui et ne perd pas une seconde pour le saluer en l'enlaçant légèrement, simple geste qu'elle a pris l'habitude de faire pour saluer ses proches . « Hello! » dit elle avec un large sourire posant ses prunelles dans les siennes. « Je ne t'ai pas fais trop attendre ? » dit elle d'un air penaud, sans un mot elle l'observe avec sa mine de bien heureuse. Ce genre de moment de silence est fréquent chez les deux jeunes gens. « Tu n'as pas trop faim? » il vrai que l'heure du déjeuner est légèrement dépassée, elle remet ses prunelles noisettes sur lui un large sourire, heureuse de le revoir. Sentiment courant lorsqu'elle revoit un ami de longue date sauf qu'il a été plus que cela pour elle mais sans doute qu'elle oublie ses sentiments de fillettes pour lui apporter simplement une grande affection. Elle lui fait un petit signe de tête pour qu'ils rentrent pour commander, elle se dit alors que ce soir ca seras une bonne petite salade.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

messages : 155
date d'inscription : 02/01/2012
occupation : étudiant dans la psychologie humaine.
envie : qu'il pleuve, qu'il neige afin d'éveiller ma joie.

copyrights : avatar: marley smith | signature: tumblr
pseudo : marley smith.




Can you stop breathing ?
jukebox: Portishead - Wandering Star
annuaire:
MessageSujet: Re: Emeel ✎ ”it's time for see you" Sam 14 Jan - 17:04





Lorsqu'elle était enfant, ses parents l'amenaient chez ses grands-parents, de simple vacances qu'elle a fini par apprécier avec le temps, elle n'a jamais aimé être séparé de ses parents. Il est vrai elle était toujours collée à eux. Dans leurs bras, sur leurs genoux alors la laisser seule était toujours dure. Mais elle finissait toujours par s'habituer sautillant joyeuse à son banc pour lire des livres parfois de son âge et d'autre non, c'était plus souvent ce cas-là.
C'est ainsi qu'elle à fait la rencontre d'Emeel, il faut dire qu'ils étaient bien de cas à part, parlant peu, observant seulement lorsqu'elle ne lisait pas. Amour d'enfance oui, elle a été déchirée le jour de ses douze ans lorsque ses parents la trouvait assez grande pour rester à la maison. Hilde n'est pas souvent nostalgique mais il lui arrive de penser au temps lorsqu'elle était enfant rempli d'insouciance et bonne humeur. Ou le seul soucie qui l'envahissait était d'élucider le mystère du chat qui arrive toujours dans sa chambre alors qu'elle a toujours la porte fermée. Fillette séparée de son amoureux, elle s'est souvent dit qu'elle marcherait jusqu'en Angleterre pour le retrouver, rêve d'enfant elle n'a jamais eu l'occasion d'y retourner. Elle à grandis, l'a oublié il est devenu un ami d'enfance graver dans sa mémoire tout simplement, mais alors qu'elle croyait ne plus le revoir. Elle s'était fait à cette idée depuis de nombreuse années bien plus qu'une dizaine d'année alors de recroiser son regard, de savoir que c'était lui. Elle s 'est sentit volée de bonheur, non qu'elle ne soit retombée amoureuse de lui sa vie n'est pas un film romantique. Mais c'est plutôt cette joie de retrouver un ami perdu, quelqu'un de cher à ses yeux, ce genre de personne là sont tellement précieuse. De sa bonne humeur habituelle, elle dégageait une toute autre chose lorsqu'elle se blottit contre lui. De la joie pure et dure, souriante limite à ne plus tenir sur place comme une fillette impatiente d'ouvrir ses cadeaux de noël. « Je pense que j'ai faim. J'ai oublié de déjeuner ce matin. » elle élargie son sourire et ricane légèrement, elle a toujours apprécié qu'il soit différent des autres et elle ne lui a jamais dit qu'il était étrange. Après tout elle n'avait pas à tenir un tel propos vu leur petite rencontre d'enfant. « Allons remplir ton estomac et le mien par la même occasion, je meurs de faim. » elle pousse alors la porte et s'empresse de faire la queue telle une fillette l'a devancé et l'attend impatiente. « Si j'aurais su je t'aurais amené un petit croissant. » dit elle d'un air attentionné en le regardant droit dans les yeux. « Histoire que tu ne meurs pas de faims en attendant qu'on prenne notre commande. » de plus la queue était bien longue, tant pis cela leurs permettra de discuter bien plus qu'ils ne l'ont fait au café la dernière fois. Tenant les bretelles de son sac de ses deux mains, simple habitude lorsqu'elle est dans la foule, elle l'observe alors de son grand sourire joyeux. « Dis moi qu'est-ce que tu peux me raconter de beau? »cet air joyeux doit être interdit ou bien être toujours d'actualité, rendant alors les gens maussades un peu plus joyeux. Elle observe autour d'elle telle une bête curieuse, pour enfin porter ses belles prunelles sur lui. « Et bien nous sommes pas près de manger. » elle rit bêtement lorsque son estomac se mit à gargouille bruyamment, impressionnant qu'un tel bruit sorte d'un aussi petit bout de femme. « Je pourrais avaler une montagne. » sa phrase se termine en murmure trouvant ses propos espiègles. Elle finit alors par se taire et se frotter le bout du nez légèrement congelé par le froid.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Emeel ✎ ”it's time for see you"

Revenir en haut Aller en bas

Emeel ✎ ”it's time for see you"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: SYDNEY EST. :: Potts Point :: McDonald's-