AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

(f) HENNIG ▲ the heart knows it's over before we are able to say so.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

messages : 24
date d'inscription : 09/01/2012
occupation : Étudiant en commerce.
copyrights : ava@shiya ; sign@tumblr ; lyrics@carybrothers
pseudo : Swingstab.




Can you stop breathing ?
jukebox: WHAT IF/SAFETY SUIT
annuaire:
MessageSujet: (f) HENNIG ▲ the heart knows it's over before we are able to say so. Mar 10 Jan - 19:26

Kathryn dite Kate, pour le scénario

nom ↕ au choix. prénoms ↕ Kathryn, mais c'est complètement au choix. surnom ↕ Kate pour le scénario. âge/date et lieu de naissance ↕ vingt-deux ans/née à Sydney. métier/études ↕ études au choix. situation sociale ↕ célibataire. groupe ↕ au choix, mais je crois que The Fray convient bien. avatar ↕ Shelley Hennig.

you saved my dream, you heard me scream

Pour guider la personne qui prendra votre scénario, il est préférable de parler de l'histoire du personnage, mais aussi de son caractère, ou des détails à savoir. Libre à vous de gérer cette partie comme bon vous semble. Pour guider la personne qui prendra votre scénario, il est préférable de parler de l'histoire du personnage, mais aussi de son caractère, ou des détails à savoir. Libre à vous de gérer cette partie comme bon vous semble.

my lost soul was saved by a stranger

Kate et Elias étaient un beau couple. Ils s'aimaient profondément, se faisaient la gueule, puis revenaient ensemble. Elle était là lorsque sa mère s'est mariée à Graham Everdeen, elle l'a supporté et il la protégeait. Puis un beau jour après un ans, Elias -comme avec toutes ses relations- a tout foutu en l'air. Il a rompu avec elle, mais a bien vite regretter son choix. Il a essayé de la faire revenir vers lui, mais elle ne voulait plus. Maintenant, il est désintéressé, car elle ne voulait plus de sa gueule. Elle se surprend à vouloir recommencer une histoire avec lui, mais son coeur est désormais prit par sa demi-soeur. Au fil du temps, ils vont devenir de bons amis, des confidents, parce que Elias n'arrivera jamais à ne pas prendre soin d'elle tout de même. Ce n'est pas parce qu'elle n'est plus avec lui, qu'elle a cessé de le connaitre.

(SYDNEY, MARS 2010) J’ouvre la porte et Kate entre dans la maison Linton/Baxendale. Ma mère ayant reprit son nom de jeune femme la journée même du divorce, j'étais le dernier Baxendale de la maison. Ma soeur ne mettant plus les pieds ici depuis ses dix-huit ans, étant à Paris, Londres, Brésil ... Partout sauf l'Australie, j'imagine. Je pose ma main sur la hanche de ma petite amie et l'embrasse doucement. Nous avions la maison pour nous tout seuls, ma mère étant partie baiser je ne sais quel millionnaire. Son nouveau passe-temps, apparemment. Elle approfondit le baiser et passe ses mains sous mon t-shirt. « tes parents sont absents ? » Elle sait qu'elle a fait une gaffe en disant les parents, vu que mon père n'est plus là depuis qu'il nous a laissé pour un autre homme. Pathétique, clairement. Je détache mes lèvres de celles de Kate. « ouais, ma mère s’est cassée pour la journée. » Elle colle ses lèvres au miennes et m'embrasse en souriant, laissant ma langue taquiner la sienne, alors qu'elle me pousse vers l'étage, où je sais- se trouve ma chambre. Une fois en haut, j'ouvre la porte de ma chambre et entraine Kate sur le lit. Elle rigole un peu, m'attirant par le chandail sur elle. Je fais gaffe à ne pas l'écraser de mon poids et pose mes lèvres dans son cou. Je la sens frissonner sous moi et elle passe ses mains sur les côtes, me retirant mon t-shirt par la même occasion. Ma main se pose sur sa cuisse, qui remonte au niveau de ma hanche. J'entends un bruit dans le corridors, mais on s'en fout. C'est probablement Loretta, notre femme de ménage. « et ici, c’est la chambre de mon … ELIAS ! » La voix de ma mère et la porte qui s'ouvre. J'arrête de bouger, restant contre Kate, alors que je tourne la tête, apercevant ma mère et les deux Everdeen. Son nouveau petit ami, dont elle m'a vaguement parlé et sa fille, que j'ai déjà vu de loin. Je me relève doucement, amusé par la situation. Graham ne sait plus où regarder afin de ne pas mater les formes de ma petite-amie, ma mère semble carrément morte de honte et exaspérée. Pour ce qui est de ... Faye ? Elle semble simplement ennuyée. « maman et … les Everdeen. » Kate se redresse également et commence à replacer son haut. Ça me fait chier qu'elle doive se casser, mais c'est ma faute. J'avais complètement zapper le fait que ma mère voulait me présenter à son fuckbuddy/petit ami/millionnaire qu'elle aime, supposément plus que mon père. Ma petite amie semble gênée et je comprend dans une certaine mesure. « bonjour madame Linton. » qu'elle dit simplement, passant une main dans ses cheveux, alors qu'on se relève tout les deux. Ma mère, qui évitait également mon regard, pose ses yeux sur la brunette à mes côtés. Elle n'avait aucun problème avec Kate. Elle avait toujours été assez libre, comme mère. Je la fais pas chier, elle me fait pas chier. Tant que je ne conduis pas complètement bourré et que je suis responsable, elle a confiance. « Kate. » Je sais qu'elle va me faire vivre l'enfer quand tout le monde sera parti. Elle me demande pas grand chose, mais veut que je respecte le minimum. Je lui acheterai un truc mignon et elle me pardonnera. « J’y vais, appelle-moi ... plus tard. » Elle me tire de mes pensées en déposant ses lèvres sur les miennes. Je lui fais un sourire et elle s'en va, s'excusant brièvement à ma mère. La porte d'entrée se ferme et Graham s'excuse, prétendant avoir un téléphone à passer. Ma mère ne sait plus quoi dire et elle déteste les malaises. Faye me fait un sourire hypocrite et je le lui rend bien. Notre nouvelle famille promet. « Faye, tu connais mon fils ... Elias Baxendale ? » Et Meredith Linton se casse. Évidemment qu'elle me laisse avec la blondasse. Je l'observe pendant quelques instant et je lui fais une simple remarque. Je lui demande si j'ai déjà sorti avec une de ses amies. C'est possible, remarque. Je crois à l'amour, mais je me désintéresse rapidement quand les autres s'attachent à moi. Elle arque un sourcil et prend la parole. « vraiment ? » Elle a une belle voix, dommage qu'elle va principalement me crier après pour les prochaines années. Je n'ai pas besoin d'une nouvelle famille. Ma soeur et ma mère me suffisent. Même si la première n'est jamais là. Elle me demande si je lui pose sérieusement la question, puis je me rappelle. Mandy, Candy ? Je sais plus le nom de son amie et je m'en fous maintenant. Elle s'avance vers moi, mais me dépasse pour saisir mon t-shirt et me le donner. Oh, je suis encore torse nu évidemment. « ça te pose un problème ? » que je la provoque. Elle roule des yeux et se retourne pour quitter ma chambre. Heureusement, elle est pas aussi bordélique que d'habitude. « connard. » qu'elle souffle en s'en allant. C'est pas une nouveauté. Je suis un connard et je l'assume parfaitement. « heureux de finalement faire ta connaissance, soeurette. » que je réponds avant de fermer ma porte. Rencontrer la famille, une chose de moins à faire sur ma liste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

(f) HENNIG ▲ the heart knows it's over before we are able to say so.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: BLA BLA. :: Scénarios-