AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Jake&Tallulah•• «Un ange à ma table...»

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: Jake&Tallulah•• «Un ange à ma table...» Lun 26 Juil - 1:09

«Un ange à ma table...»



Jake && Tallulah



Lorsque le ton était monté entre eux, Tallulah ne pensait pas qu'ils finiraient ainsi, c'est-à-dire rentrant de la plage main dans la main, comme un véritable couple, solide, avec de bonnes relations. Et en plus elle était heureuse, car ce n'était pas elle qui avait fait le premier pas. Pas dans un sens du moins. Car oui, c'était bien Jake qui avait prit sa main, entremêlant ses doigts d'homme aux siens, plus fins. Elle aurait voulu être plus heureuse qu'elle n'aurait pas pu, croyait-elle. La jeune femme se sentait apaisée, rempli d'une nouveau d'un sentiment, celui de la quiétude. Alors lorsqu'il avait prit doucement sa main, elle sentit qu'il n'avait pas hésité, que tout cela c'était fait naturellement, et elle l'avait serrée, comme si c'était un rêve, comme s'il allait la retirer pour ne plus jamais la lui retendre. Lorsqu'ils arrivèrent devant l'immeuble où habitait Tallulah, elle s'arrêta, obligeant Jake à s'arrêter avec elle. Elle lui indiqua que c'était ici qu'elle vivait. De dehors, l'immeuble ne semblait pas être mieux qu'un autre, mais à l'intérieur, il avait été refait à neuf, il manquait l'ascenseur certes, mais c'était déjà pas mal. Les escaliers avaient été revernis, les portes refaites avec de nouvelles serrures, la sécurité était omniprésente, bref il faisait bon y vivre. Tallulah n'habitait pas au dernier étage, mais au troisième, et ça ne l'ennuyait pas le moins du monde. Elle avait des voisins sympas, même si elle ne les voyait pas souvent, et c'était calme. Ils montèrent les escaliers tranquillement, sans dire un mot, se tenant toujours la main. Parfois, Tallulah lançait un regard à Jake, mais elle n'arrivait pas à déceler ce qu'il pouvait ressentir. C'était-il sentit obligé de la suivre ? C'est ce dont elle avait peur, mais il lui semblait que non, il lui aurait dit. Il arrivèrent enfin devant la porte où le nom de la jeune femme était inscrit sous la sonnette. Elle prit les clés dans son sac à main et ouvrit, puis alluma la lumière avant d'ouvrir entièrement la porte. «Bienvenue dans mon univers...» lui dit-elle avec un sourire.

Le fait d'entré dans son appartement qui était tout rangé du matin lui fit une agréable sensation. Ça faisait un moment qu'elle n'y était pas entré sans avoir à pousser trois paires de chaussures par-là, quelques vêtements par-ci, ou encore des revues. Elle fit visiter l'appartement à Jake, car oui elle aimait montrer son appartement, son univers, son petit cocon. En entrant dans l'habitacle, on pouvait vite voir que la jeune femme était passionnée par telle ou telle chose. Notamment la décoration, la musique, et le cinéma bien sur. En effet, la décoration était au goût du jour. Du noir, du blanc, de l'argent, très sobre et simple, mais chic. Un peu comme elle en fait. Lorsque vous passiez la porte d'entrée, vous entrez directement dans un couloir tapis d'une peinture blanche, avec au mur des vinyles de toutes sortes, allant de AC/DC à Queen, ou encore un grand poster de Jimi Hendrix. La première porte que vous trouviez était celle menant à la chambre de la journaliste, qui elle était peinte d'une couleur prune. Là, au mur, il y avait des photos, des centaines de photos accrochés sur un grand tableau de liège. Et il y avait de tout. Des chanteurs, des acteurs, des affiches de films, Tallulah avec des amis, Tallulah avec Shantel, Tallulah avec sa filleul, Tallulah avec Jake. Il y avait aussi un lit, bien sur, et une grande armoire rempli d'habits, de chaussures. Une véritable coiffeuse faisait office dans un coin, comme dans les loges des stars, avec les lampes rondes de chaque côtés. Là trainait du maquillage, des bijoux en tout genres. Ils quittèrent la chambre pour se rendre dans la pièce d'en face, la salle de bain. La carrelage y était de couleur chocolat, mélangé à du beige. Il y avait une grande douche, des toilettes et puis un miroir. Des flacons de parfums s'étalaient par dizaine sur la commode. Tallulah révélait beaucoup d'elle même à cet instant précis, mais ça ne la dérangeait pas. Après cela, ils entrèrent enfin dans la pièce principale, composé de la kitchenette, et séparé par un bar de la salle à manger et d'un salon un peu à part. Vous l'avez compris, l'appartement est grand, mais Tallulah a les moyens alors elle en profite. La kitchenette est composée de tout ce qu'il peut y avoir dans une cuisine, et les meubles y sont d'une couleur marron glacé, avec un effet laqué. Moderne, l'appartement, je vous le disais. Le reste de la pièce est de couleur gris foncé, et argent. Une chaine hi-fi dans un coin, avec bien sur la bibliothèque, ou plutôt la discothèque où trône des centaines de CD's. Au centre il y a une table à manger en verre, et puis à part un noir, avec un grand écran. Au mur, des posters de grande-ville, New-York, Paris, … Au fenêtre, de grand rideau gris métallisés empêche les voisins indiscrets de regarder à l'intérieur.

Lorsqu'elle eut terminé sa visite, Tallulah se tourna vers jake, un grand sourire aux lèvres. Ce dernier sembla comprendre de plus en plus les passions de la jeune femme. «Voilà, c'est mon petit chez moi. Il faut que ça plaise, mais je m'y sens vraiment bien.» Elle posa ses affaires dans un coin et invita Jake à faire de même. Elle se dirigea alors vers le frigo, et n'y trouva pas grand chose. Elle avait des pizzas surgelées dans le congélateur, mais elle avait peur que Jake ne la prenne pour une fille qui préfère les plats cuisinés aux plats fait maison, ce qui n'était pas du tout le cas. Elle ne trouvait simplement pas le temps de cuisiner. «Hum... j'ai pas grand-chose. Tu aimes le chinois ?»


Dernière édition par Tallulah S. Belvins le Mar 10 Aoû - 19:54, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Jake&Tallulah•• «Un ange à ma table...» Mar 27 Juil - 1:19

    Le petit couple – pas encore officiel mais étrangement plus proche – était arrivé chez Tallulah. D’ailleurs, ce n’est qu’à ce moment-là, qu’il avait réalisé qu’il avait tenu Tallulah par la main pendant tout le chemin. Jake ne s’était réellement pas forcé de la suivre ou quoi que ce soit, il aimait passer du temps avec elle, il l’a toujours dit, et maintenant que tout est mit au clair entre eux, c’était d’autant plus apaisant de passer du temps ensemble même si au fond de lui, il savait pertinemment qu’elle l’attendrait tout de même…
    Bref, ils étaient alors arrivés à l’appartement. A vrai dire, Jake & elle n’habitaient pas si loin l’un de l’autre, pourtant Jake n’avait jamais mit les pieds chez Tallulah.
    A peine avait-elle ouvert la porte qu’un tout nouveau monde s’était ouvert à eux : Le monde de Tallulah.
    Elle lui avait alors présenté son magnifique appartement comme un joyau. Jake découvrait peu à peu les goûts de sa belle, ses passions, même s’il connaissait déjà à peu prêt ce qu’elle aimait, ce n’est pas comme s’il s’était entièrement intéressée à tous ce qu’elle faisait, ses couleurs préférées et tous le tralala. Son appartement n’était totalement pas comme Jake l’avait imaginé. Il est beaucoup plus différent que celui de Jake, beaucoup plus propre, mieux entretenus disons, elle avait prit soin de faire une décoration chic et personnalisée. Il fallait l’avouer, l’appartement de Jake était un vrai dépotoir par rapport à celui-ci. Jake était très… très bordelique, des vêtements par ci, par là, de la poussière… enfin, c’est un homme qui vit seul dans un appartement, il ne vous faut pas un dessin pour en déduire que niveau ménage c’est un désastre.
    Bref, Jake l’avait suivit dans chacune des pièces, découvrant peu à peu quelques parties de la personnalité de Tallulah.
    La dernière phrase qu’elle avait dite à propos de son appartement fit sourire Jake :

      « Effectivement, c’est pas tous les jours qu’on voit des apparts comme celui-là, mais ça me plait, c’est différent et on te retrouve dans chaque partie de l’appartement… » Avait-il remarqué, regardant toujours autour de lui le grand appartement.


    Ils avaient chacun posé leurs affaires puis Tallulah se dirigea vers le réfrigérateur, Jake l’avait suivit puis s’était installé sur l’un des sièges du bar. Comme à son habitude, Tallulah ne se rendait pas compte que parfois, un simple petit mouvement qu’elle pouvait faire, semblait complètement différent pour les autres, les hommes plus précisément.
    Elle s’était baissée regardant dans le frigo ce qu’il restait. Jake était juste derrière et n’en avait pas manqué une miette levant les sourcils et souriant sans même qu’elle ne puisse le remarquer… enfin normalement.
    Elle se retourna ensuite vers lui, qui releva très rapidement les yeux, lui proposant du chinois :

      « Oh hmm… Comme tu veux. »


    Il avait répondu d’un ton peut être un peu trop détendu, limite ennuyé, pourtant c’était pas du tout ses intentions, c’est juste qu’en réalité, ce n’était pas vraiment la réponse qu’il aurait donné. Son côté séducteur et un peu « pervers » ressortait souvent dans ces moments-là, enfin, un peu de bon sens, Jake & Tallulah seuls dans son appartement ayant tout deux faims… bon ok, on oublie.

    Enfin bon, il avait préféré se retenir… Pourquoi ? Parce qu’ils venaient à peine d’avoir la discussion la plus sérieuse qu’ils n’aient jamais eut. Il avait un peu peur que s’il avait tenté quoi que ce soit un peu plus disons « fou fou », elle aurait pensé qu’il n’avait pas du tout prit au sérieux leur discussion, enfin, vous connaissez les femmes…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Jake&Tallulah•• «Un ange à ma table...» Jeu 29 Juil - 1:05

Jake semblait avoir été quelque peu étonné par l'appartement de la belle Tallulah. Apparemment, il ne l'imaginais pas comme ça, mais bon, il n'était pas le seul dans ce cas-là. Le peu de gens étant venus chez elle lui avait fait remarquer l'originalité des couleurs, des éléments de décoration. C'était personnalisé, c'était elle. Il était vrai qu'elle avait pris un soin particulier à faire son intérieur, elle y avait passé de nombreuses heures pour arriver à un résultat qui lui plaisait et lui correspondait. Ça n'avait pas été facile, elle avait souvent changer d'avis, quand à la disposition des meubles, des couleurs des peintures, des rideaux à mettre, etc... mais bon, elle y était arrivé, c'était le principal. Et puis, sa grande fierté était d'avoir réalisé tout ça seule. Les idées, la peinture, les travaux, elle avait tout fait. Oui, oui, la jeune Tallulah était une bricoleuse dans l'âme. Blonde, mais loin d'être fainéante et ininteressée. Alors lorsque Jake lui dit qu'il aimait bien son appartement, qu'il semblait la retrouver dans caque pièce, elle lui sourit. Elle était fière et contente.

Après cela, elle se dirigea vers sa petite cuisine, et regarda dans le réfrigérateur, remarquant qu'il n'y avait rien à manger, du moins pas assez. Elle se doutait bien que Jake ne se contenterait pas d'une simple salade. Soupirant, elle se releva alors et se tourna vers Jake, qui s'était assis sur un des tabourets de bar, et qui avait un léger sourire au visage. Elle se demandait bien pourquoi il souriait pour rien, et lorsqu'elle lui demanda si il aimait le chinois, il répondit vaguement. Il paraissait très détendu. Tallulah ferma le frigo doucement, puis se rapprocha de Jake. Elle se pencha par dessus l'évier, qui était d'un côté du bar, Jake était de l'autre côté, lui. Elle lui dit, un peu moqueuse. Elle semblait avoir compris que sa position quelques secondes plus tôt ne l'avait pas laissé de marbre. «Pourquoi ce sourire béat sur tes lèvres ?» Tout en levant un sourcil, elle attrapa son téléphone portable dans sa poche et composa le numéro du chinois. La journaliste commanda deux chinois à faire livrer à domicile. Bien sûr, étant débordé, le restaurant ne pourrait apporter leur commande avant au moins une demi-heure. Tallulah leur dit que ce n'était rien, qu'ils attendraient. En raccrochant, elle passa de la cuisine à la salle à manger, et alla s'asseoir sur le tabouret libre, aux côtés de Jake, tout en lui demandant s'il avait soif. «J'ai des bières si tu veux ?» Elle allait le saouler et profiter de lui. Nan, bien sur que non, quoique l'idée semblait intéressante. Elle le regarda, le détailla encore et encore avec ses doux yeux bleus. Si elle n'était pas tombée sur l'homme le plus magnifique que cette belle planète peut avoir, alors elle ne s'appelait pas Tallulah. De tous les hommes qu'elle avait rencontré, il était sans doute celui qui l'attirait le plus. Il avait un physique tout simplement exceptionnel. Un corps à faire pâlir on ne sait qui, des yeux verts perçants comme elle les aimait, et puis tout en lui était beau de toute façon. Lorsqu'elle se rendit compte qu'il la regardait avec un certain amusement, Tallulah se mordit la lèvre inférieure. Elle ne savait pas combien de fois elle avait fait ce geste aujourd'hui, en tout cas, le chiffre était assez grand. En plus de cela, elle se mit à rougir, avant de tirer la langue à Jake, puis d'éclater de rire. Elle espérait qu'il ne savait pas ce que voulait signifier ce geste, bien connu pour être assez subjectif.

Alors qu'ils se noyaient chacun dans les yeux de l'autre, Tallulah finit par déposer délicatement ses lèvres sur celles de Jake. Elle accentua un peu plus le baiser, tandis que ses mains remontaient sur le torse du jeune homme. Ils étaient plutôt dans une position inconfortable pour ce genre de choses, c'est pour cela que la jeune femme mit fin à ce baiser, sans quitter les yeux du policier. «On a une demi-heure à tuer... tu veux faire quoi ? Jouer aux cartes ?» demanda t-elle le plus sérieusement du monde, avant de rire une nouvelle fois. Elle avait le chic pour casser les moments les plus doux et romantiques, mais c'était bien connu, elle était loin d'être romantique et d'avoir le caractère bisounours. Elle prit alors la main de Jake dans la sienne et le fit se lever du tabouret, et le conduit jusqu'au canapé, où elle l'invita à s'asseoir. «Je reviens, je vais chercher les boissons.» Elle revint quelques secondes plus tard, deux bouteilles à la main. Elle en donna une au beau brun, qui se prélassait dans le canapé, et garda l'autre pour elle. Elle vint s'asseoir à ses côtés, et ils trinquèrent.


Dernière édition par Tallulah S. Belvins le Mar 10 Aoû - 19:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Jake&Tallulah•• «Un ange à ma table...» Dim 1 Aoû - 17:36

      « Moi ? Un sourire béat ? Non non… » Répondit-il à la première question de Tallulah d’un air innocent.

    Apparemment Tallulah avait remarqué que Jake ne restait pas de marbre face à certains gestes qu’elle pouvait faire.
    Alors qu’elle commandait des chinois, Jake regardait encore autour de lui le somptueux appartement dans lequel vivait Tallulah, tout était si parfaitement installé et avec tellement de soin, même si Jake ne raffolait pas des appartements trop parfait pour la simple raison qu’il n’a jamais vécu très longtemps dans un appartement propre comme celui-ci, il se sentait bien ici. Le monde de Tallulah l’intriguait de plus en plus ; Tallulah l’intriguait.
    Elle raccrocha enfin et proposa à Jake de boire une bière avec elle. Il eut un léger sourire, une bière. Ce n’est pas n’importe quelle femme qui lui en propose, d’ailleurs, Tallulah était la première à lui en proposer. Habituellement, lorsqu’il se retrouvait avec une femme, ils ne buvaient pas de bières, surtout pas elle, la raison ? Aucune, mais c’est généralement comme ça que ça se passe.

      « Avec plaisir. » avait-il dit tout simplement.

    Il l’analysait, inspectait chaque détail de son visage pâle. Elle était réellement la plus belle femme qu’il n’ait jamais rencontré… et ce n’est d’ailleurs que maintenant qu’il s’en rendait compte. Pourtant, il en avait eut des femmes, de toute les sortes, brune, blonde, rousse, peu importe.
    Généralement, les brunes l’attiraient le plus, d’ailleurs, il se rappelle très bien de quelques unes qui lui avaient vraiment plut… Mais Tallulah était différente, différente dans le bon sens évidement. Ses yeux bleus envouteraient n’importe qui, pourtant il n’est pas toujours facile d’y lire ses sentiments ou ses pensées. Son sourire éblouissait la vie de tous ceux qu’elle croisait, il était rassurant, réchauffant et tout bonnement magnifique. Mieux encore, le rire de Tallulah, Jake le reconnaîtrait parmi des milliers, son rire sonnait enfantin parfois et vous donne envie de rire à votre tour...
    Tout en Tallulah plaisait à Jake, même sa petite taille qui la rendait encore plus mignonne, elle était tout simplement parfaite.
    Ils se regardaient en silence, s’analysaient, se détaillaient, chacun voyait en l’autre la perfection, ils étaient destinés à être ensemble, il faut l’avouer. Peut être pas tout de suite, mais ça arrivera bientôt, vous le savez, je le sais, ils le savent, c’est réglé ! Mais pour ne pas foncer droit dans le mur, Jake & Tallulah, enfin Jake plus précisément, préfère être sûr à 100% de ses choix pour ne pas qu’elle souffre mais aussi pour ne pas qu’il souffre lorsque ce sera fait.
    D’ici là, disons qu’ils peuvent très bien en profiter, non ?
    Après plusieurs secondes à se scruter, Tallulah finit par lui tirer la langue et éclater de rire. Comme prévu, Jake se mit à sourire au rire de la belle blonde.
    Finalement, elle l’embrassa tendrement remontant ses mains tout le long du torse du jeune homme.
    Jake, lui, tentait tant bien que mal de se rapprocher un peu plus de Tallulah pour être plus confortable mais ce n’était pas vraiment facile assit au bar, elle stoppa leur baiser le regardant toujours fixement dans les yeux puis lui parla sérieusement de jouer aux cartes.
    Jake resta quelques courte secondes de marbre, trouvant sa proposition plutôt hmm… pas ce qu’il attendait disons. Au départ, il pensait qu’elle se foutait de lui, mais son air sérieux le perturbait quelques peu.
    Il répéta d’un ton peu convaincant :

      « Jouer… aux cartes ? »

    Elle éclata de rire à nouveaux. Jake eut un léger rire à son tour se trouvant plutôt débile d’y avoir cru.
    Ils s’installèrent par la suite sur le canapé. Elle alla ensuite chercher les bières alors que Jake se demandait sincèrement comment la soirée allait se terminer, il hésitait quelques peu, un coup il pensait qu’il était impossible d’envisager quoi que ce soit de plus hmm privé, et un autre coup, Tallulah l’embrassait, était joueuse et lui faisait croire à tout autre chose.
    Bref, elle revint alors avec les bières et lui en tendit une. Ils trinquèrent puis burent chacun une gorgée de leur boisson.
    Un léger silence s’était installé, sûrement la gêne de Jake qui ne savait pas vraiment quoi dire, il demanda alors pour faire de la conversation disons :

      « Et donc tu habites dans ce grand appartement toute seule… ? »

    Il posa sa main derrière Tallulah sur le dos du canapé puis but une nouvelle gorgée de sa bière. A première vue, on aurait vraiment crue au petit couple parfait qui habitait ensemble depuis je ne sais combien de temps.
    Pour être honnête, il aurait très bien voulu poser sa bière sur la table basse puis embrasser Tallulah pendant de longues minutes, mais il ne savait pas vraiment s’il avait le feu vert disons.
    Alors, il se contentait de faire la conversation, après tout, autant en connaître un peu plus sur elle, n’est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Jake&Tallulah•• «Un ange à ma table...» Jeu 5 Aoû - 3:20

Tallulah éclata de rire lorsque Jake lui répondit. « Tu va pas me faire croire que ce sourire si craquant n'est pas de la béatitude, quand même ? » Elle lui fit un clin d'œil, elle adorait le fait que Jake cache son sourire pour ne pas qu'elle voit qu'elle lui faisait un certain effet. Alors qu'elle raccrochait le téléphone, qu'elle s'asseyait sur le tabouret à ses côtés et qu'elle lui demandait si il voulait une bière, elle eut droit à un nouveau sourire, léger certes, de la part de son ami. Elle fit mine de ne rien voir, mais il devait avoir été surpris qu'elle ai ce genre de boissons dans son frigo. Le jeune homme dit simplement que c'était avec plaisir. Qui y avait-il de plus rafraichissant qu'une bière, franchement ? Elle était d'humeur taquine, ce soir-là, et l'envie d'embêter Jake était vraiment forte. Elle se permettait beaucoup de choses avec lui, qu'elle n'aurait pas forcément fait avec d'autres hommes. C'était indéniable, elle ressentait plus que de l'attirance pour lui. Elle ce l'était caché un moment, mais là elle ne pouvait plus se voiler la face, elle voulait construire quelque chose, et il était absolument parfait. Personne ne la comprenait comme lui, mise à part Shantel, et elle se sentait vraiment bien avec lui, et puis elle sentait que c'était réciproque, et il lui avait fait comprendre, durant l'après-midi, qu'il tenait à elle. Se remémorant leur vive discussion sur la plage, maintenant elle se disait que ça ne rimait à rien, mais c'était fait, et c'était peut-être mieux que tout ça ai été dit maintenant que plus tard.

Elle le taquina donc encore une fois en lui parlant de son jeu de cartes, et elle fut surprise qu'il tombe dans le piège. Apparemment, elle était une bonne comédienne ! Ça la fit sourire légèrement, après son éclat de rire. Jouer aux cartes, quelle idée ! D'ailleurs Tallulah ne connaissait aucun jeu de cartes, mis à part les cartes de voyance, et encore, elle ne les utilisai jamais. Ils se levèrent et allèrent sur le canapé. Tallulah apporta les boissons, et ils burent chacun deux trois gorgées, juste après avoir trinqué. Après un court silence, et tout en posant son bras derrière Tallulah, Jake lui posa une question assez étonnante. En effet, elle pensait qu'il savait la réponse. Il lui demanda si elle habitait vraiment seule dans son grand appartement. Elle posa sa bière sur la table basse et se cala contre Jake. Elle ne savait pas si ce geste était vraiment une bonne idée, mais tant pis, il fallait bien qu'un des deux franchisse certains pas. « Oui, en effet. Mais ça peut changer... » Se tournant vers lui, de façon à ce que leurs yeux se rencontrent, elle lui sourit et se noya dans ses yeux. Elle ne savait pas ce qui la retenait, mais elle aurait bien voulu l'embrasser, encore et encore, mais le fait qu'ils se trouvent tout les deux, rien que les deux dans son appartement la mettait un peu mal à l'aise. Ce n'était pas souvent qu'elle ramenait des hommes chez elle, surtout dans de pareils circonstances. D'habitude, si un garçon venait là, ils couchaient s ensemble, et le lendemain il repartait, oubliant même l'adresse de la belle. Là, c'était complétement différent.

« Tu sais... Je sais pas ce qui me retiens de t'embrasser. Peut-être la bière que tu tiens entre tes mains ? » Alors que la sienne était déjà sur la table basse, celle de Jake était toujours entre ses mains, et si elle l'embrassait maintenant, il pourrait en mettre partout, ce qui serait pas forcément super. Alors tout en l'interrogeant du regard, comme s'il lui donnait l'autorisation de lui prendre sa boisson, elle prit la petit bouteille et la posa sur la table basse. Après cela, elle commença à l'embrasser. Doucement, tendrement, puis de façon un peu plus osé. Elle ne savait pas réellement où tout cela allait les mener, mais elle en avait terriblement envie. Passant doucement les mains sur son torse, elle fit courir ses doigts sur les pectoraux de Jake, sur ses côtes, dans son dos, et elle le sentit frissonner. Elle passa ensuite ses mains dans ses cheveux, tout en continuant à l'embrasser, toujours avec fougue. Elle transpirait d'amour pour cette homme, on pouvait lire dans ses yeux toute la tendresse qu'elle lui portait, toute la passion qui émanait d'elle, et dont Jake était responsable. Elle était tout simplement belle, et lui était beau aussi. L'air c'était grandement réchauffé dans l'appartement, à moins que ça ne soit le fait que Tallulah brûlait de désir.


Dernière édition par Tallulah S. Belvins le Mar 10 Aoû - 19:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Jake&Tallulah•• «Un ange à ma table...» Ven 6 Aoû - 22:11

    La réponse qu’avait donné Tallulah à sa question stoppa net Jake qui lui lança un regard que l’on pourrait dire entre stresse et surprise.
    Ils se fixèrent alors le plus sérieusement du monde, non elle ne blaguait pas en disant ça.
    Il tourna ensuite la tête fuyant le regard de Tallulah, il but une nouvelle gorgée de sa bière se demandant si leur chamaillerie de fin d’après-midi allait refaire surface.
    Apparemment, ce n’était pas le cas.
    Elle ajouta ensuite qu’elle voulait l’embrasser. Il mit un petit temps avant de réagir et de la regarder de nouveau. Au départ, son regard semblait plutôt surpris de ce qu’elle venait de dire. Puis peu à peu, un sourire se dessina sur le visage du jeune homme et son regard devenait beaucoup plus joueur.
    Elle lui prit alors la bouteille des mains et la posa sur la table basse. Elle ne l’avait pas lâché du regard, son regard devenait beaucoup plus expressif, en même temps, qui ne comprendrait pas où elle voulait en venir…

      « Tu m’avais pas dis que tu voulais jouer aux cartes toi ? » se moqua-t-il.


    A peine avait-il finit sa phrase qu’elle l’embrassa tendrement. Au départ, leur baiser était doux et léger, peu à peu, il devint plus fougueux, plus passionné. On aurait dit qu’ils ne s’étaient pas vus depuis des années, comme s’ils avaient manqué l’un à l’autre.
    Tallulah fit passer sa main tout le long du torse de Jake pendant quelques courtes secondes, il ferma les yeux seulement pour sentir la main douce et délicate de la belle blonde le caresser tendrement.
    Il ouvra ensuite les yeux, se retrouvant à quelques centimètres du visage de Tallulah, ils se regardaient dans les yeux avec envie et amour. Elle fit glisser sa main dans les cheveux de Jake puis l’embrassa une nouvelle fois. Jake, lui, avait posé une de ses mains à la nuque de Tallulah, prolongeant encore plus leur baiser langoureux.
    Il avait glissé son autre main sous le t-shirt de sa belle, lui caressant tendrement sa peau si douce.
    Finalement, Jake l’allongea peu à peu sur le canapé l’embrassant toujours plus se mettant donc au dessus d’elle.
    Alors qu’il s’apprêtait à retirer le t-shirt de Tallulah, il s’arrêta et la regarda quelques instants, ils n’avaient même pas besoin de parler, un simple regard leur suffisait pour se comprendre.
    En un certain sens, Jake attendait d’avoir une réelle approbation de Tallulah, d’ailleurs il se sentait stupide de s’être même arrêté pour ça. Il n’avait jamais cherché à être sûr du consentement d’une de ses conquêtes auparavant, enfin, ils se draguaient, s’embrassaient, couchaient ensemble et puis basta.
    Mais comme Jake l’avait répété plusieurs fois, Tallulah était différente. Même s’il se doutait assez de tous les coups d’un soir qu’elle avait eut, le fait qu’ils soient là, tout deux, s’embrassant et s’apprêtant à s’unir, était totalement différent des autres fois. Parce qu’eux deux ressentaient quelque chose l’un pour l’autre, quelque chose de fort, de l’amour ? Honnêtement, il faudrait sérieusement y songer.
    Après le regard et le sourire que lui lança Tallulah en retour de son regard plus ou moins interrogateur, il l’embrassa passionnément, passant ses mains une nouvelle fois sous le t-shirt de Tallulah le retirant lentement.
    Ceci fait, il approfondissait encore plus leur baiser et glissa l’une de ses mains tout le long du corps chaud de sa belle.
    La température montait peu à peu entre les deux tourtereaux, il retira ensuite son t-shirt l’embrassant autant qu’il le pouvait, puis alors qu’il allait poursuivre le déshabillage de Tallulah, la porte sonna.
    Il arrêta de l’embrasser puis répliqua d’un ton agacé et dégouté d’avoir été interrompu, il leva la tête vers la porte :

      « Ils se foutent de moi, c’est ça ? Ca fait pas une demi-heure, si ? »


    Se trouvant toujours au dessus de Tallulah, il ne put s’empêcher de rire remarquant qu’elle, était à la limite d’éclater de rire.
    La porte sonna une nouvelle fois.

      « Fait chier. » marmonna-t-il se redressant.


Dernière édition par Jake A. Daniels le Mar 10 Aoû - 0:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Jake&Tallulah•• «Un ange à ma table...» Sam 7 Aoû - 1:00

« Tu m’avais pas dis que tu voulais jouer aux cartes toi ? » se moqua Jake, alors que quelques secondes plus tôt, elle lui avait avoué qu'elle avait une terrible envie de l'embrasser. Un rire cristallin résonna dans la pièce, et la blonde accrocha ses lèvres douces à celles du jeune homme, et lui donnait ainsi un baiser doux et calme. Le baiser donna des envies pas vraiment catholiques à la jeune femme, et alors elle embrassa le beau brun avec une certaine fougue. Tandis qu'ils se regardaient intensément, le jeune homme passa ses mains derrière la nuque de la jeune femme et prolongea leur baiser, devenu légèrement sauvage. Elle sentit l'autre main de Jake passer sous son tee-shirt, et il caressait tendrement son ventre. Alors qu'un petit essoufflement passa à travers ses lèvres, Tallulah se retrouva, après quelque temps, allongée sur le canapé, et Jake sur elle en train de l'embrasser. Il s'arrêta un moment et plongea ses yeux dans les siens, comme s'il attendait sa bénédiction, pour passer aux choses plus sérieuses. Elle trouvait ce geste bénin très respectueux envers elle, et elle se demandait si il faisait ça à chaque fois qu'il voulait passer à l'acte avec une fille. Si c'était le cas, elle trouvait ça absolument adorable et gentleman, et si ce n'était pas le cas, c'était pour elle un signe qu'il ressentait quelque chose de plus fort que de l'attirance. Elle n'irait pas jusqu'à dire que ça y ai, il était totalement fou d'elle, non, mais elle espérait que de vrais sentiments naissaient en lui. La jeune femme lui donnerait tout le temps nécessaire, jusqu'à ce qu'il soit près. Quand à elle, ses sentiments se faisaient plus forts au fil du temps qui s'égrainait. Elle se sentait forte d'un nouveau sentiments, sentiment qu'elle avait très peu connu dans sa vie, lorsqu'elle était adolescente, mais c'était déjà loin. D'un simple regard entendu accompagné d'un sourire, Tallulah lui fit comprendre qu'il pouvait aller plus loin, il sembla comprendre puisqu'en peu de temps, la jeune femme se retrouva en soutien-gorge, son tee-shirt tombant à terre. Les mains puissantes de Jake se baladaient sur le corps laiteux de Tallulah, dont les yeux pétillaient d'ivresse. Avec l'aide de la jeune femme, ce fut lui qui ensuite, retira le tissu de son corps, dévoilant ses parfaits abdominaux, son torse à faire pâlir même le plus beau des hommes.

Les corps s'échauffaient, les yeux pétillaient, les peaux frémissaient. Mais tandis que Tallulah entreprenait de défaire les boutons du jean de Jake, la sonnette retentit. Ils s'arrêtèrent soudain et Tallulah mit la main sur son front. Quelle idée elle avait eu de commander du chinois ? Elle se détestait, où plutôt elle détestait le livreur, qui il y a à peine un quart-d'heure, lui avait dit qu'il arriverai dans une demi-heure. A moins que le temps passait tellement vite qu'ils ne s'en était pas rendu compte ? Alors qu'elle se mit à rire doucement de la situation, tout en commençant à chercher son tee-shirt, Jake leva la tête vers la porte et pesta. C'est à ce moment là que Tallulah se mit à rire de bon cœur, suivit par un sourire de la part de Jake, qui se redressait. Prenant son tee-shirt qu'elle remit à la hâte, elle se leva, s'arrêta un instant devant le miroir et se recoiffa, elle passa par la cuisine pour y prendre des billets. Elle lança un regard à Jake, qui semblait consterné. Elle se rendit à la porte d'entrée, et ouvrit, un sourire aux lèvres. « Bonsoir. » lui dit le livreur. Elle prit les sacs remplit de nourriture et donna l'argent, l'homme la remercia avec un sourire et s'en alla, en lui souhaitant un bon appétit. Tallulah revint avec les sacs, Jake était assis sur le canapé, il s'était aussi à nouveau habillé. Elle posa les sacs sur la table basse et resta debout, regardant Jake avec un peu de gêne. « Ça casse tout hein ? » Elle mit ses mains sur les hanches et soupira, ne sachant plus trop quoi faire et comment réagir. Faire comme si ce qui s'était passé quelques secondes plus tôt n'avaient pas eu lieu ? Non, elle ne pouvait pas, ça avait été trop intense pour elle. Alors que faire ? La jeune femme demanda alors simplement « Tu veux manger maintenant... ? »


Dernière édition par Tallulah S. Belvins le Mar 10 Aoû - 19:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Jake&Tallulah•• «Un ange à ma table...» Dim 8 Aoû - 0:38

    Jake n’arrivait pas à croire qu’un livreur de chinois venait tout juste de gâcher leur petit moment en amoureux, il soupira agacé.
    Tallulah se dirigea alors vers la cuisine prenant quelques billets puis alla prendre sa commande. Jake, lui, avait reprit sa bière de la table basse et but une gorgée. Il ramassa son t-shirt du sol puis se rhabilla.
    Tallulah revint avec les sacs de chinois puis lui répondit d’un air gêné que ce foutu livreur venait de tout gâcher.

      « Bah en même temps, s'il était venu deux minutes plus tard, il aurait eut droit aux feux d'artifice... »


    Il leva un sourcil regardant Tallulah d’un air en disant long sur ce qu’il insinuait...
    Il ne put s’empêcher de lâcher un petit rire à la dernière question de Tallulah.
    Puis, il reposa sa bière sur la table basse, se leva et s’approcha de Tallulah qui avait toujours les mains sur les hanches. Il passa ses mains autour de la taille de la belle blonde collant son corps contre le sien, puis répliqua :

      « A moins que tu es faim, moi je peux attendre… »


    Il avait dit cette dernière phrase d’un ton dragueur, il patienta quelques secondes puis lui donna un baiser sur le front avant d’effleurer rapidement les lèvres de Tallulah la faisant languir.
    Finalement, il ajouta dans un murmure :

      « Ou pas… »


    Il retira ses bras de la taille de Tallulah et se tourna vers les chinois, il prit un sac.
    Il savait très bien ce qu’il venait de faire, il venait de se moquer royalement de la belle blonde, il ricana au visage outré qu’avait tiré Tallulah lorsqu’il la laissa tomber pour le chinois et s’installa de nouveau sur le canapé, ravi de la petite blague qu’il venait de faire à Tallulah.
    Les deux tourtereaux pouvaient être les plus romantiques et les plus mignons au monde, mais souvent, ils se faisaient ce genre de petites blagues, bien sûr, ils ne s’en voulaient jamais. Quoi que, Jake ne compte plus le nombre de fois où Tallulah avait voulu le tuer après qu’il lui ait sorti ce genre de petites blagues…
    Il regarda Tallulah, lui souriant d’un air vainqueur, puis tapota le canapé à côté de lui :

      « Je t’en prie, viens dîner avec ton prince charmant. » avait-il dit d’un ton moqueur.


    Après tout, s’ils comptaient vivre le restant de leurs jours ensemble, ils avaient tout le temps de « s’amuser » n’est-ce pas ? Même s’ils venaient tout juste d’avoir un moment assez intense, Jake était assez doué pour remettre ça à un peu plus tard.
    Et pour être honnête, il ne savait pas ce qu’elle aurait pensé s’il avait tout de suite voulu continuer comme si rien n’était intervenu entre temps. Oui, Jake était très joueur et séducteur, mais il pouvait à tout moment vous faire une blague ou se moquer de vous, pourquoi ? Comme ça, c’était sa personnalité, il n’a jamais aimé les moments trop sérieux, encore moins lorsque ça se passait avec Tallulah. Il aimait la taquiner, la faire rire et l’embêter sur tout et n’importe quoi.
    Ca l’amusait et ça la rendait irrésistible, donc pourquoi s’en priverait-il ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Jake&Tallulah•• «Un ange à ma table...» Lun 9 Aoû - 0:40

Alors qu'elle posait les repas chinois sur la table basse et qu'elle se reculait un peu pour pouvoir dire à Jake que leur moment d'intimité avait été bien gâché, il fit allusion à un moment fort qui se serait déroulé si justement, le livreur n'était pas arrivé plus tôt. Il accompagna sa parole par un petit levé du sourcil qui fit sourire Tallulah. Passant une main dans ses cheveux, puis remettant les mains sur ses hanches, elle demanda à Jake si il voulait manger maintenant. Simple question qui cachait beaucoup de choses par derrière. La blonde regarda le jeune homme poser sa bière sur la table basse, se lever et se diriger vers elle. Il entoura la fine taille de la jeune femme et se colla à elle. Tal', elle, resta les bras ballants. Elle se demandait si par ce geste d'affection, il voulait continuer ce qu'ils avaient commencé quelques minutes plus tôt. Il lui dit ensuite qu'à moins qu'elle ai faim, lui pouvait attendre, tout en déposant un baiser sur le front de Tallulah, avant d'effleurer ses lèvres, très rapidement. Si vite qu'elle avait à peine eut le temps de sentir le contact de ses lèvres sur les siennes. La jeune femme passa ses mains derrière la nuque de Jake. Elle allait dire quelque chose lorsqu'il reprit la parole, qui s'opposaient aux anciennes. Avant qu'elle n'ai pus réagir et dire quoi que ce soit, il était déjà partit plus loin, ouvrant un des sacs de nourriture, laissant une Tallulah les bras en l'air et bouche-bée.

Elle laissa tomber ses bras et regarda son ami, consterné et surprise. Celle-là, elle ne s'y attendait vraiment pas. Il allait lui payer, un jour, depuis le temps qu'elle lui promettait ! Ce garçon avait le don de contrarier tout les plans de la demoiselle et de changer les moments les plus romantiques en moments plus amicaux. Elle le détestait, quand il faisait ça, car c'était tout le temps imprévisible, et surtout, à chaque fois elle ne savait pas quoi répliquer, à chaque fois elle tombait dans le piège. «Je te hais, Jake Daniels.» lui dit-elle. Son nom, la première fois, l'avait bien fait rire. Il avait carrément un prénom d'alcool, et oui, ça l'avait fait rire. Elle l'avait souvent taquiné à ce sujet, mais elle avait épuisé tous ses stocks à ce propos, alors elle ne disait plus rien. À présent elle était à la recherche d'un nouveau sujet sur lequel le charrier. Alors que lui était déjà assis sur le canapé, la regardant avec un sourire moqueur et triomphant , elle prit le coussin qui se trouvait sur le fauteuil à sa gauche et le balança sur le jeune homme. «Et arrête de te moquer de moi !» dit-elle en riant, trahissant le fait qu'elle appréciait tout de même ces blagues improvisées. Ça rendait leur relation plus intéressante, car des fois, ils n'étaient pas tendres l'un envers l'autre, enfin surtout Jake, mais c'était tout le temps sur le ton de la rigolade, et ça finissait en éclats de rire. Et toujours sur un ton moqueur, il tapota la place du canapé à côté de lui, et pria la jeune femme de venir diner avec son prince charmant. «Tu parles d'un prince charmant !» fit-elle en s'asseyant tout de même à ces côtés. C'était bien connu, elle ne pouvait plus lui résister. Tout dans ses paroles et ses sourires, la faisait craquer. «J'suis trop faible, tu abuses de ma gentillesse !» continua t-elle en le regardant avec un sourire. Elle prit une boite de nouilles chinoises, avec des baguettes, et en tendit à Jake. Elle ne savait pas si il savait se débrouiller avec des baguettes, mais tant pis pour lui, il n'en aurait pas, c'était sa punition. Elle se dit que tout ça dérapait sur de la plaisanterie, et ça la faisait bien rire.

Elle commença à manger, et appréciait la nourriture. Elle aimait bien manger des plats étrangers, comme le chinois, ou des plats français. La jeune femme lança un coup d'œil à Jake, se cala contre lui et mit ses pieds sur le canapé. «Tu veux faire quoi après ? On peut louer un film, ou alors passer la soirée à discuter ?» Elle le questionna du regard, et puis ajouta, tout en continuant de manger. «Si t'as d'autres idées... j'suis pas franchement douée pour occuper un invité...»


Dernière édition par Tallulah S. Belvins le Mar 10 Aoû - 19:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Jake&Tallulah•• «Un ange à ma table...» Mar 10 Aoû - 0:09

      « Je te hais, Jake Daniels. »

    Il ricana à sa petite phrase habituelle.
    Ce qu’elle venait de dire le fit repenser à toutes les fois où elle s’était moqué de son nom après qu’il l’ait taquiné. Quand il était plus jeune, ça le dérangeait, mais maintenant, ça l’amuse plus qu’autre chose, tout le monde s’était déjà moqué de son nom au moins une fois dans leur vie… Il n’y pouvait rien si ses parents l’avaient nommé ainsi, rho !
    Ses parents… Ca faisait un petit moment qu’il n’y avait pas repensé. Il ne put s’empêcher de sourire légèrement en pensant à ça. Habituellement, il y pensait souvent, beaucoup trop souvent, certaines choses lui rappelaient ses parents, il pensait au travail, à ses recherches. Mais maintenant, cela devait faire une bonne heure qu’il n’y avait pas même songé, qu’il avait peut être même oublié la douleur qu’il ressentait chaque minute au fond de lui. Pourquoi il n’y pensait plus ? Un seul mot pouvait résumer son remède : Tallulah.

    Il sortit très rapidement de ses pensées lorsque celle-ci lui lança le coussin sur la figure.
    Il se mit à rire, elle s’installa alors à côté de lui, ronchonnant encore sur la blague qu’il lui avait faite.

      « Tu n’es pas faible chérie, c’est moi qui suis trop fort ! » se moqua-t-il une dernière fois.

    Elle lui tendit ensuite les nouilles chinoises avec des baguettes. Ah la bonne blague, Jake les prit même s’il savait pertinemment qu’elle allait très bientôt se moquer de sa maladresse évidente avec les baguettes.
    Alors que la belle blonde se calait contre lui, Jake tentait tant bien que mal de se débrouiller avec les baguettes, finalement il marmonna un « tu t’fous de moi », il ne voulait pas directement le dire à Tallulah ça aurait l’air stupide, il se racla la gorge tentant d’attirer l’attention de Tallulah vers son problème. Trop fier pour l’avouer de vive voix il commençait à se dire que la seule solution était de ne pas manger… C’était ridicule.

    Il se mit ensuite à sourire à la franchise que faisait preuve Tallulah. Jake semblait apprécier de plus en plus la jeune femme, non, rectification : il l’aimait de plus en plus.
    Il la regarda souriant et lui répondit :

      « Tu sais, moi c’est comme tu le sens, du temps qu’on est ensemble, tout me va. »

    Jake ! Ressaisis toi voyons !
    Il reprit rapidement :

      « Enfin, c’est comme tu veux quoi. »

    Pathétique. Jake, pathétique, tu t’enfonces mon petit, tu t’enfonces dans l’amour.
    Il eut un léger rire nerveux. Il ne savait pas si c’était cette bière qui lui était montée à la tête, quoi que, ce n’est pas son genre de réagir à l’alcool si facilement ou s’il était tout simplement bien avec Tallulah. La deuxième option semblait la plus réelle.
    Il posa sa boîte de nouilles sur la table basse, abandonnant son combat contre les baguettes, il entoura Tallulah de son bras comme pour la rapprocher encore plus de lui, puis se mit automatiquement à lui effleurer le bras de ses doigts, la caressant doucement.
    Il aurait put rester ainsi une éternité encore. Il ne savait pas vraiment ce qu’il lui arrivait, ce qui avait changé en lui depuis le début de l’après-midi. Il voulait seulement passer du temps avec elle, peu importe ce qu’ils feront.


Dernière édition par Jake A. Daniels le Jeu 19 Aoû - 21:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Jake&Tallulah•• «Un ange à ma table...» Mer 11 Aoû - 1:47

Tallulah rit légèrement lorsque Jake lui fit remarquer que ce n'était pas elle qui était faible, mais lui qui était fort. En plus de cela, il l'avait appelé par un petit surnom très intime, ce qui la fit rougir un peu. Elle lui donna ses nouilles et commença à manger les siennes. Bien vite, elle senti qu'il ne bougeait pas et elle rit intérieurement. Elle se doutait qu'il ne se débrouillait pas avec les baguettes, mais elle fit comme si elle ne remarquait rien, même quand il pesta et se racla la gorge. «Tu as dit quelque chose ?» dit-elle, faisant mine de ne rien voir à son problème d'ustensiles. Elle se retenait bien de rire, et même si elle le voulait énormément, elle se retint, voulant faire payer -gentiment bien sur- ce qu'il lui avait fait plus tôt. La jeune femme lui avoua alors qu'elle n'avait aucune idée de ce qu'ils pourraient bien faire après avoir dîné. À vrai dire, elle ne recevait pas souvent d'amis, Shantel venait surtout, et elles passaient la soirée à discuter de tout et de rien. De Maélys, des amours, des amis, de Sydney, de leurs boulots, bref de leurs vies. Alors là avec Jake, elle ne savait pas vraiment ce qu'ils pouvaient faire. Louer un film pour s'endormir devant ? Surement pas. Discuter ? Ils auraient le temps plus tard. Bref... elle bloquait sur leur activité futur. Elle lui demanda ce qu'il voulait faire et sa réponse fit sourire la jeune femme. Il lui dit que temps qu'ils étaient ensemble ça lui allait. Tallulah sourit. Elle était surprise de ce qu'il venait de dire, ça ne lui ressemblais pas ce genre de remarques, enfin ça la flattais, mais elle se demandait si la bière qu'elle lui avait offerte n'y était pas pour quelque chose, ce qui l'étonnerait encore plus. Elle le connaissait, il fallait bien plus qu'une simple bière pour qu'il change de comportement. La preuve, Tallulah ne sentait rien comme changement, chez elle, et elle avait bu pareil que lui. Avant qu'elle n'est pu dire quoi que se soit, il ajouta rapidement qu'elle faisait bien comme elle voulait. Elle rit à sa dernière phrase, elle avait l'impression qu'il se perdait et ça la faisait rire. Vous vous direz surement qu'elle sourit beaucoup pour rien, et bien oui, elle sourit et rit à chaque remarque drôle, ou pas d'ailleurs. Elle était très sensible à l'humour des gens, et parfois on pouvait croire qu'elle se forçait à rire, mais pas dut tout. C'est juste qu'elle transpirait de joie de vivre.

Jake finit par poser sa boite de nouilles sur la table basse, puis entoura les épaules de la jeune femme, qui en profita pour se coller un peu plus contre lui. Elle en profitait, l'occasion se présentait. Lorsqu'il se mit à caresser doucement son épaule du bout de ses doigts, elle sourit puis posa sa tête sur son torse. Elle pouvait bien rester là pendant des heures, tellement elle y était bien. Ils ne dirent rien pendant un long moment, puis Tallulah réalisa, en voyant la boite encore pleine de Jake, qu'il n'avait pas mangé du coup. Elle se releva, s'excusa et se rendit à la cuisine, où elle prit une fourchette dans un des tiroirs. Elle revint vers Jake et lui donna, avant de s'asseoir sur le canapé, et de le regarder d'un air amusé. «Si j'avais vraiment voulu, je t'aurais puni de diner !» lui dit-elle en souriant. «On ne fais pas espérer une femme pour ce genre de choses, après ça augmente leur envie...» ajouta t-elle en faisant bien sur allusion au fait qu'ils étaient bien parti pour recommencer leur expérience intense, lorsque le jeune homme avait tout cassé. Bien sur, elle avait dit ça innocemment -ou pas d'ailleurs- et n'avait aucune idée derrière la tête. Vraiment aucune, non, non ! Elle plongea ses yeux dans les siens et s'y noya complétement. Elle réalisait qu'elle était vraiment très -trop ?- bien avec lui, et que tous les instants qu'ils passaient ensembles étaient précieux à ses yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Jake&Tallulah•• «Un ange à ma table...» Mer 11 Aoû - 22:57

      « Moi ? Non non pas du tout. » Avait-il répondu innocemment à la première question de Tallulah.

    S’il a dit quelque chose ? Non, c’est juste qu’il n’arrivait pas à dîner sinon tout va bien. Vraiment.
    Alors que Jake avait maintenant abandonné l’idée du dîner chinois, il était à présent bien installé avec sa belle.
    Il aurait voulu rester ainsi encore très longtemps, la conversation n’était pas vraiment obligatoire disons, le fait de l’avoir contre lui, lui suffisait pour lui réchauffer le cœur.
    Plus il passait du temps avec elle, plus il avait l’impression que leur relation devenait plus grande et plus forte, il avait de plus en plus envie de rester avec elle, de l’embrasser, de la garder auprès de lui. Il tombait peu à peu dans ce piège qu’il avait tant voulu éviter depuis quatre ans.
    Et honnêtement, il n’aurait jamais pensé que ce sentiment qu’il éprouvait serait à l’égard de Tallulah. Elle était trop différente de son amour passé, autant au niveau physique qu’au niveau caractère, pourtant elle était aussi parfaite que celle qu’il croyait aimer quelques années plus tôt… parfaite, mais à sa manière. Elle était Tallulah, elle était unique.

    Alors qu’il était plongé dans ses pensées, elle se leva rapidement puis alla à la cuisine. Elle revint une fourchette à la main qu’elle tendit à Jake. Il ne put s’empêcher de lâcher un petit rire à la remarque qu’elle lui fit.
    Elle avait donc remarqué que Jake n’avait finalement rien mangé. Il prit la fourchette puis reprit sa boîte de nouilles pour enfin manger.
    Alors qu’il ne regardait plus Tallulah et qu’il s’apprêtait à manger, la seconde remarque qu’elle fit, stoppa Jake dans son élan.
    Il prit un certain temps d’arrêt, puis un sourire se dessina sur ses lèvres. Il se tourna alors vers Tallulah qui le regardait fixement levant un sourcil.
    Il répondit ensuite d’un air tout à fait innocent :

      « Je crois qu’en fin de compte, j’ai pas très faim… »

    Il reposa sa boîte de nouilles sur la table basse ne lâchant pas du regard Tallulah.
    Il ajouta ensuite :

      « Quoi que… »

    Il mit sa main à la taille de la belle blonde puis approcha son visage du sien s’apprêtant à l’embrasser :

      « On s’était arrêté où déjà ? » demanda-t-il gardant un ton très innocent.

    Ils se regardaient droit dans les yeux, se plongeant chacun dans ceux de l’autre.
    Jake & Tallulah formaient et forment réellement un magnifique couple, il serait si dommage de les séparer maintenant. Ils ont mit tellement de temps pour se construire et avancer peu à peu vers le réel sentiment qui les unit : l’amour.
    Jake était persuadé qu’à présent, rien ne pouvait les empêcher de rester ensemble, que tout allait à merveille, et que rien ni personne ne changera ça. Il se demandait aussi parfois s’il ne parlait pas trop vite…
    Enfin bon, pour le moment, il attendit quelques secondes puis l’embrassa tendrement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Jake&Tallulah•• «Un ange à ma table...» Ven 13 Aoû - 2:57

Tallulah se sentait réellement immortelle et aucunement influençable dans les bras de Jake. Elle était tout simplement bien, et heureuse, et c'est ce qu'elle demandait depuis déjà tant d'années. Elle avait souvent eu peur de s'attacher à quelqu'un, de nouveau, mais le jeune homme l'avait changer, en bien. Elle se sentait forte, comme si rien ne pouvait l'atteindre, comme si plus rien ne pouvait la rendre malheureuse un jour. Tallulah était tout simplement en train de tomber amoureuse de Jake, et elle le reconnaissait. Elle qui ne croyait plus du tout en l'amour après le divorce de ses parents, la séparation de deux de ses amis, avait retrouvé foi en ce sentiment si beau qu'elle avait tant de fois refoulé par des rires, par des hommes d'un soir, mais elle avait avancé, et ce en très peu de temps, et elle se sentait mieux. La jeune femme était désormais mûre, dans sa tête, et ses rêves de construire une famille étaient encore plus forts qu'auparavant. C'était clair, Jake avait bel et bien changé notre Tallulah, et cela l'étonnait encore un peu plus. Elle a toujours un peu de mal à avouer que c'est bien Jake -l'homme avec qui elle ne devait jamais former un véritable couple- qui l'avait changé. Repensant à tout ce qu'ils avaient construits ensemble, elle sourit, tandis que Jake prenait la fourchette qu'elle lui tendait. Elle s'assit à côté de lui, tandis qu'il souriait à sa première remarque. Elle rit ensuite lorsque -s'apprêtant à avaler des nouilles- il s'arrêta pour la regarder, visiblement surpris par sa deuxième remarque, tandis qu'il souriait à nouveau. Ils se regardèrent intensément, et Jake lui dit qu'il n'avait plus faim, à présent. Tallulah se mordit la lèvre, non heureuse de lui avoir coupé son appétit. Entourant la taille de la jeune femme, alors qu'elle passait ses mains derrière sa nuque, il lui demanda où est-ce qu'ils s'étaient arrêtés, avant de l'embrasser tendrement. «Laisse moi réfléchir...» dit-elle en arrêtant le baiser et en faisant mine de réfléchir. Tout en s'accrochant à ses lèvres, elle passa une main sur son torse, comme elle l'avait fait quelques dizaines de minutes auparavant, et elle approfondissait encore plus le baiser, qui ce coup-là, se fit plus langoureux encore qu'auparavant -si c'était possible.

Il n'y avait pas à dire, ils étaient fait pour aller ensemble, pour construire quelque chose ensemble, ça se voyait, on pouvait sentir ça dans tous les gestes qu'ils faisaient, dans tous les regards qu'ils se lançaient, dans toutes leurs paroles aussi. On dit qu'on a tous une âme sœur sur terre, et bien peut-être que ces deux-là avait fini par se trouver, depuis le temps qu'ils se cherchaient. Ils s'étaient tous les deux promis qu'il n'y aurait pas de sentiments dans leur histoire, lorsqu'ils s'étaient rencontrés, car ils ne voulaient plus souffrir, mais il fallait bien avouer qu'à trop s'être pris au jeu, ils étaient tombés dans le piège dangereux et pourtant si beau de l'amour. Et ça leur allait bien, ça les rendait eux-même, vraiment. Bien sur maintenant, ils ne voulaient pas aller trop vite, pour ne pas tout gâcher, ils avaient tout le temps devant eux à présent, et Tallulah était confiante, elle ne voyait pas qui où quoi pourrait venir ternir tout le bonheur et l'amour qu'elle ressentait. Franchement, elle croyait en eux, en leur couple, et elle ne voulait pas que tout s'arrête, et de toute façon, c'était impossible. Et s'il arrivait quelque chose qui les sépareraient, ça, elle était sûre qu'elle ne se remettrait jamais, car elle avait énormément donné dans tout ça. Elle avait ouvert son cœur à Jake, il avait fait pareil, alors elle espérait plus que tout que leur histoire marche.

Elle fit remonter le tee-shirt de Jake pour l'enlever, tout en continuant de l'embrasser. À nouveau, la température grimpait entre eux, Tallulah frissonnait de sentir la peau du jeune homme contre la sienne. Ils s'embrassèrent pendant un moment, jusqu'à ce qu'elle prenne l'idée d'enlever son tee-shirt elle aussi, laissant découvrir son ventre plat et le creux de sa poitrine. «Il me semble que l'on s'était arrêté là.» dit-elle alors en murmurant dans l'oreille de Jake, avant de lever légèrement sa tête en arrière, pour laisser tomber ses cheveux couleur du blé, en cascade dans son dos.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Jake&Tallulah•• «Un ange à ma table...» Jeu 19 Aoû - 21:45

    La première réponse que Tallulah lui donna le fit sourire, il la trouvait toujours très… trop… craquante lorsqu’elle faisait mine de réfléchir. De toute façon, Jake la trouve craquante pour tout ce qu’elle fait, donc bon…
    Elle l’embrassa ensuite fougueusement, leur baiser était si intense, si réel. Jake ne se rappelle même plus la dernière où il avait vraiment eut cette sensation en embrassant une femme.
    Les baisers qu’ils s’échangeaient étaient toujours si sincères, ni l’un ni l’autre ne se forçait à faire quoi que ce soit, ils étaient juste inséparables, lorsqu’ils s’embrassaient, ils ne faisaient plus qu’un.

    Tallulah retira ensuite le t-shirt de Jake puis le sien avant de lui dire d’un chuchotement, qu’ils s’étaient arrêtés ici.
    Jake lui fit un sourire puis l’embrassa une nouvelle fois, elle leva alors la tête lâchant ses cheveux en arrière, Jake descendit peu à peu jusqu’à son cou lui faisant de doux baisers, il poursuivit sa descente jusqu’au creux de sa poitrine alors qu’il déboutonnait en même temps le short qu’avait porté Tallulah pour se rendre à la plage.
    Il releva la tête vers le visage parfait de sa compagne, il sentait ce sentiment étrange monté en lui, il sentait qu’il était tombé follement amoureux de cette belle blonde qu’il pensait n’être qu’une nouvelle conquête.
    Il l’aimait, il l’aimait si fort qu’il ne pouvait pas l’expliquer, ce sentiment dont il avait parlé à la plage lorsqu’ils s’étaient chamaillés, ce sentiment qu’il avait peur d’avouer, c’était celui-ci : L’amour.
    S’il en avait le courage, il lui aurait dit ses trois petits mots qu’elle attendait, maintenant, tout de suite, alors qu’elle le regardait fixement dans les yeux, alors qu’ils étaient encore heureux, ensemble, dans les bras l’un de l’autre, prêt à passer la nuit ensemble… mais Jake n’était définitivement pas aussi fort qu’il le montrait.
    Et à ce moment-là, Jake avait déjà commit une erreur. Lorsqu’on aime quelqu’un à un point aussi fort que Jake aime Tallulah, il ne faut pas perdre son temps et le lui avouer. On ne sait jamais ce qui peut arriver, n’est-ce-pas ? Alors temps qu’ils étaient heureux, c’était le moment parfait pour avouer ses sentiments à la belle blonde.
    Il murmura alors exprimant le mieux qu’il pouvait ce sentiment qu’il éprouvait envers elle :

      « Je ne veux pas te perdre Tallulah. »


    Il ne lui laissa même pas le temps de répondre et l’embrassa de nouveau fougueusement. Le short de Tallulah se retrouva rapidement au sol. Tout en continuant de l’embrasser, il la fit allonger lentement sur le canapé comme il l’avait fait quelques minutes plus tôt. Elle déboutonna le jean de Jake qui se retrouva à son tour à terre.
    Ils ne se lâchaient pas une seule seconde, Jake caressait le corps parfait de sa belle tout en l’embrassant.
    Ils passèrent alors la nuit ensemble à s’aimer plus qu’ils ne l’ont jamais fait. Ces moments-là étaient plus importants que vous le pensez, ces moments-là étaient uniques, sûrement les premiers, la première fois que Jake s’ouvrait autant à quelqu’un, à une femme, à l’amour. Les premiers moments qu’ils passaient comme un vraie couple, avec des sentiments, des chuchotements, des mots doux, des baisers intenses.
    Les premiers moments et peut être les derniers…


SUJET TERMINE
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Jake&Tallulah•• «Un ange à ma table...»

Revenir en haut Aller en bas

Jake&Tallulah•• «Un ange à ma table...»

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: COMMENCEMENT. :: Corbeille :: RP terminés-