AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

AU BOULOT. (pv - maxine)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Jemma Clifft
JEMMY ♈ it takes my pain away, it's a lie, a kiss with opened eyes.
avatar

messages : 3659
date d'inscription : 30/01/2010
envie : toffifee - nuts - coffee - lemon tart - eliot - caramel - cigarettes.

copyrights : Aurélie, lj.
pseudo : Shivery.




Can you stop breathing ?
jukebox: SIA - Breathe me.
annuaire:
MessageSujet: AU BOULOT. (pv - maxine) Mer 11 Aoû - 16:17

Une nouvelle journée débutait à son plus grand désespoir. Alec était une nouvelle fois épuisée de sa soirée de la veille passée à se morfondre en se goinfrant de chocolat devant un film d'amour. En même temps, maintenant qu'elle vivait seule, temporairement elle l'espérait, dans son loft, elle n'avait pas d'autre choix que de pratiquer les habitudes d'une célibataire. Malgré sa situation actuelle, elle s'était levée de bonne humeur en ce matin ensoleillé. C'était un bon point sachant qu'une pile de travail l'attendait au bureau. Après une douche rafraîchissante, elle s'habilla d'une robe rose qu'elle rehaussa avec une ceinture haute. Il faisait beau alors autant profiter et mettre à découvert ses jolies et fines gambettes. Elle laissa sa tignasse naturellement ondulée, enfila une paire de ballerines, se saisit de son sac et d'un gilet puis elle prit la direction de son lieu de travail. Avant son arrivée, la jeune femme prit la peine de s'accorder une escapade dans un café du coin où elle acheta des donuts et deux cafés. Par évidence, quand elle fut arrivée à l'entrée de l'université, sa collègue était déjà présente et plongée dans les papiers. Cette dernière ne remarqua même pas son arrivée brutal à ses côtés, trop imprégnée, sûrement. Brutal puisqu'Alec ne manqua pas de faire glisser sur une feuille volante. Rien de cassé, elle se mit en place rapidement après avoir créer une horde de fous rires aux personnes se trouvant dans les parages. A présent assise, elle tendit le café à Maxine qui ne réagit à rien. « Allo ? Allo ?! MAX ! C'est pour toi, j'y ai pensé, sans sucre avec une nichette de crême, c'est comme ça ? » affirma-t-elle tout en gardant le bras tendu. « Et regard, je t'ai même prit des donuts ! Avec ça, on ne verra pas la journée passée... » A ces paroles, elle scruta le comptoir surchargé de papiers en tout genre. « J'ai peut-être parler trop vite. » s'exprima Alec en soupirant.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


a drop in the ocean, a change in the weather ♈️ I was praying that you and me might end up together, it's like wishing for rain as i stand in the desert, but I'm holding you closer than most, cause you are my heaven.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joey Winters
joey ❝ my mind is a warrior, my heart is a foreigner. ❞

avatar

messages : 1740
date d'inscription : 11/08/2010
occupation : regretter ses faits.
envie : du joli corps de son voisin.

copyrights : matsou.
pseudo : tears emptiness.




Can you stop breathing ?
jukebox:
annuaire:
MessageSujet: Re: AU BOULOT. (pv - maxine) Mer 11 Aoû - 17:30


Les journées s'enchaînaient pour Maxine. Deux travailles qui ne lui laissaient peu de temps libre pour elle. Si elle voulait joindre les deux bouts, elle devait bosser. C'est en début de matinée que Max se rendait à l'université de Sydney, où comme chaque jour elle avait le nez plongé dans les papiers administratifs. Lorsqu'elle arriva à l'université, sa collègue n'était pas encore présente. Une évidence, Alec n'arrivait jamais à l'heure. Enfin, elle commençait à se plonger dans ses papiers, quand la jeune femme en question fit son entrée que Max ne remarquait même pas. Sa voix la menait hors de ses papiers, elle affichait un sourire devant le café qu'Alec avait pris la peine de lui acheter. L'estomac vide, rien de mieux pour commencer la journée. Un café accompagné d'un donuts. Elle ne fit que quelques bouchées de la pâtisserie, la bouche pleine, elle remerciait Alec. Quand celle-ci lançait un soupire en voyant la tonne de papiers, Maxine ne put s'empêcher de rire. Un rire nerveux, elle avait bel et bien compris que la journée risquait d'être longue, trop longue. Une journée qu'elle devait terminer au Potts Point pour faire son show habituel. « Tu as parlé trop vite. Tu n'imagines pas combien j'en ai déjà marre. » Ce n'était pas une vie pour Maxine que d'avoir des journées comme celle-ci. On pouvait très bien remarqué qu'elle avait de magnifiques cernes dessinées sous ses yeux, marquées par le manque de sommeil, et non pas parce qu'elle faisait la fête, mais parce qu'elle travaillait trop. « Comment tu vas aujourd'hui ? » Cette question visait sa relation actuelle avec son mari qui n'était pas au beau fixe.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


Settle down with me. Cover me up, cuddle me in lie down with me and hold me in your arms. And your heart's against my chest, your lips pressed in my neck, I'm falling for your eyes, but they don't know me yet ❝ and with a feeling I'll forget, I'm in love now. ❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jemma Clifft
JEMMY ♈ it takes my pain away, it's a lie, a kiss with opened eyes.
avatar

messages : 3659
date d'inscription : 30/01/2010
envie : toffifee - nuts - coffee - lemon tart - eliot - caramel - cigarettes.

copyrights : Aurélie, lj.
pseudo : Shivery.




Can you stop breathing ?
jukebox: SIA - Breathe me.
annuaire:
MessageSujet: Re: AU BOULOT. (pv - maxine) Mer 11 Aoû - 17:53

Alec était donc arrivée après une entrée fracassante qui avait fait jaillir plus d'un. De bonne humeur même après avoir chuté, elle s'installa derrière son bureau jumelé à sa collègue préférée. Elle prit également le temps de lui donner de quoi se nourrir et se réveiller puisque Maxine semblait plus qu'épuisée. Des cernes trônés sur le bas de ses yeux clairs et son teint était très pâle. Toutes les deux s'engloutirent les donuts préalablement achetés. Alec termina son breuvage de caféine aussitôt le donut dans son estomac. Des soupires se firent alors entendre alors que Maxine ricanait de ses remarques. L'université avait beau être fermé en cette période estivale, les deux secrétaires ne manquaient pas de boulot. A l'entente de cette sonnerie de téléphone qui bourdonnait dans le bureau, Alec sursauta et finit par se lever. « Tu sais quoi ?! On devrait débrancher les téléphones, on irait plus vite. » Elle s'exécuta sans laisser rechigner sa collègue. « Si le patron me voit comme ça, je crois que je me fais renvoyer. » marmonna-t-elle. Alec se pencha donc sous le bureau afin d'atteindre la prise, c'est à quatre pattes et après avoir frôler de multiples fois les jambes de Maxine qu'elle réussit son coup. « Voilà, c'est parfait comme ça. » dit-il tout en se relevant. Elle remit également en vitesse sa robe en place qui s'était légèrement relevée le temps de son opération. Enfin, Alec commença enfin à se plonger dans la paprasse. Elle s'appropria une petite pile de feuille qu'elle déposa face à elle. Elle débuta son tri habituel quand elle fut couper dans son élan par une question très expressive de Maxine. Tout en continuant, elle répondit : « Oui ça va, j'ai plus de nouvelles de Keylian mais ça va plutôt bien. Et toi alors ? Tu tiens le coup ? Tu sembles fatiguée... Attends... Tu finis à midi toi aussi ? » Un sourire s'afficha à ses lèvres concernant la fin de sa phrase. Elle avait une idée en tête concernant Maxine. Démoralisée par ce qu'elle devait faire en cette matinée, elle tourna avec l'aide de sa chaise et se posta tout près de la jolie blonde. « Je fais une pause, j'en peux déjà plus. »

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


a drop in the ocean, a change in the weather ♈️ I was praying that you and me might end up together, it's like wishing for rain as i stand in the desert, but I'm holding you closer than most, cause you are my heaven.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joey Winters
joey ❝ my mind is a warrior, my heart is a foreigner. ❞

avatar

messages : 1740
date d'inscription : 11/08/2010
occupation : regretter ses faits.
envie : du joli corps de son voisin.

copyrights : matsou.
pseudo : tears emptiness.




Can you stop breathing ?
jukebox:
annuaire:
MessageSujet: Re: AU BOULOT. (pv - maxine) Mer 11 Aoû - 18:23


Si ce boulot plein de paperasseries pouvait être ennuyeux et fatiguant, en compagnie d'Alec, il se voyait être tout le contraire. Si elles ont un grand retard, ce n'est pas parce qu'il y en a trop, c'est qu'elles se permettent de multiples pauses, des moments de rigolades, et débaucher en avance. Elle sirotait son café de temps à autres, tout en étant plongée dans ses papiers ennuyeux. Max s'était retournée vers sa collègue en lui demandant comment elle allait aujourd'hui. Elle connaissait les problèmes de coeur de la belle, et s'en souciait. Au contraire des siens d'ailleurs. L'exact opposé d'Alec sans doute, qui est posée au contraire de Maxine qui est une jeune femme volage. « J'essaye d'aller bien. Les journées sont dures, mais qu'est-ce que tu veux.. » Un regard interloqué, acquiesçant lorsque Alec lui demandait si elle terminait aussi à midi. Une idée dernière la tête, elle en était certaine. L'expression de son visage voulait tout dire. « Dis-moi tout, qu'est-ce que tu as derrière la tête. » Au boulot comme ailleurs, Alec et Max sont des jeunes femmes incontrôlables, capables des pires bêtises, de vraies gosses. Tapotant ses doigts sur le clavier de son ordinateur, elle observait la jeune femme du coin de l'oeil sa collègue venir tout près de Max, en faisant sa première pause. « Ca fait juste cinq minutes que tu es arrivée, Alec. » Un léger rire sortit de la bouche de la jolie blonde, le regard plongé dans son écran. Alec connaissait le comportement de Maxine vis-à-vis des hommes. Elle n'avait aucune culpabilité sur le fait de s'envoyer en l'air avec homme différent chaque soir. Pourtant, il y avait lui. Rien d'officiel, rien du tout même. Il était le seul garçon avec qui Max passait ses soirées à parler plutôt que de la finir sous la couette. Se retournant vers Alec, elle affichait une expression songeuse. « Dis, est-ce que tu crois qu'on peut tomber apprécier un garçon, sans coucher avec lui ? » Bien sûr que oui, c'était évident. Pourtant, cela lui semblait étrange. Elle n'avait pas dans l'habitude d'être amie avec la gente masculine. Plutôt passer la nuit avec et l'oublier le lendemain. « Enfin bien sûr qu'on peut, mais je veux dire, dans mon cas quoi. » Son cas, un cas cette Max. Pourtant, elle ignorait les sentiments qu'elle ressentait vis-à-vis de cet homme. De l'amour ? Certainement pas, quoi que, elle ignore le sentiment d'être amoureux. Pour l'instant, elle sait juste qu'elle peut se confier à lui, en sachant qu'elle ne serait pas jugée.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


Settle down with me. Cover me up, cuddle me in lie down with me and hold me in your arms. And your heart's against my chest, your lips pressed in my neck, I'm falling for your eyes, but they don't know me yet ❝ and with a feeling I'll forget, I'm in love now. ❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jemma Clifft
JEMMY ♈ it takes my pain away, it's a lie, a kiss with opened eyes.
avatar

messages : 3659
date d'inscription : 30/01/2010
envie : toffifee - nuts - coffee - lemon tart - eliot - caramel - cigarettes.

copyrights : Aurélie, lj.
pseudo : Shivery.




Can you stop breathing ?
jukebox: SIA - Breathe me.
annuaire:
MessageSujet: Re: AU BOULOT. (pv - maxine) Jeu 12 Aoû - 22:13

Maxine et Alec étaient comme les deux petites mascottes des bureaux administratifs de l'université. Connues de tous, des élèves comme des professeurs ou encore des agents ménagers pour leur bonne humeur mais aussi de leur accueil envers qui que ce soit. Elles s'entendaient vraiment bien et c'était un point positif pour les travaux qu'elles devaient se partager. De plus, elles se voyaient plutôt couramment en dehors de leurs postes respectifs au boulot. Moins ces derniers temps, il était vrai puisque Alec avait l'esprit entièrement préoccupé par son couple qui battait de l'aile. Elle n'était clairement plus avec lui pour l'instant, et tout ça était de sa faute. D'ailleurs, elle n'avait encore dit à personne les raisons de ce break. Après tout, c'était bien trop personnel pour balancer le tout comme ça. Elle dévoilait généralement une excuse banale, une dispute sans trop d'importances mais tout de même assez importante pour qu'il emménage chez sa meilleure amie, qui plus est, est très sexy.
Après s'être confortablement installée dans sa chaise de bureau, Alec se mit au travail à moitié. C'était complètement démoralisant durant ces périodes estivales, de bosser sous cette chaleur, enfermée dans une case.
« Tu peux prendre du repos tu sais, j'arriverai à gérer les choses un peu toute seule, et tu sais, ça m'occupe beaucoup et ça m'évite de penser à tu-sais-qui. » lui répondit-elle toute souriante. Alec était toujours prête à aider quiconque et quand il s'agissait d'une amie, elle pouvait donner de son temps sans compter. Après avoir effectué son opération "débranchement de téléphone sous le bureau entre les jambes de Maxine", elle se fixa enfin derrière son porte. Seulement, aujourd'hui, elle n'avait pas envie de s'y mettre à fond contrairement aux jours précédents, elle voulait simplement se faire une matinée de papotage avec sa collègue et amie fétiche. « Tu sais, j'ai entendu dire qu'il y aurait un bal, quelque chose comme ça par ici. Je ne suis pas sûre de la date mais étant donné que je suis officieusement célibataire, on pourrait s'y rendre toi et moi ? Tu en penses quoi ? » A présent, elle était impatience de sa réponse. Elle la suppliait en ramenant ses mains près d'elle et une bouille enfantine prit place sur son visage.

« Quelle question. Bien sur Max. Tu l'apprécie et après tu couches. » lui répondit-elle avant d'émettre un petit rire. « Plus sérieusement, tu sais parfaitement que c'est possible. Tu l'apprécies simplement pour l'instant... en tant qu'ami, c'est ça Max ? » Alec prit une mine dubitative car elle ne connaissait pas toute l'histoire.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


a drop in the ocean, a change in the weather ♈️ I was praying that you and me might end up together, it's like wishing for rain as i stand in the desert, but I'm holding you closer than most, cause you are my heaven.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joey Winters
joey ❝ my mind is a warrior, my heart is a foreigner. ❞

avatar

messages : 1740
date d'inscription : 11/08/2010
occupation : regretter ses faits.
envie : du joli corps de son voisin.

copyrights : matsou.
pseudo : tears emptiness.




Can you stop breathing ?
jukebox:
annuaire:
MessageSujet: Re: AU BOULOT. (pv - maxine) Jeu 19 Aoû - 14:34


Maxine savait qu'elle pouvait compter sur Alec. Lorsqu'elle avait besoin de quelque chose, un conseil, une réponse à une question, elle pouvait s'adresse à celle-ci. Si aux yeux de tout le monde, elles ne sont que de simples collègues, pour Max, elles sont bien plus. En effet, lorsque l'une rentre dans le bureau, pas au meilleur de sa forme, l'autre le devine automatiquement. Maxine avait remarqué le changement d'humeur d'Alec, il y a quelque temps, la raison était son mari. La jeune femme ne s'était pas permise de lui demander ce qu'il s'était passé, au contraire, mais simplement que si elle désirait parler, elle serait présente pour l'écouter. Malgré ce visage de garce de première, Max a un coeur, un très grand d'ailleurs.
« Ca va aller, ne t'en fais pas. J'ai pris le rythme d'avoir de grosses journées, autant le garder. » Elle enchaînait ses boulots, la fatigue elle l'avait presque oublié. Cependant, d'avoir une journée de repos ne lui ferait pas de mal, seulement lorsqu'elle ne travaillait pas à l'université, son autre job l'attendait. Alec venait à lui proposer de l'accompagner au bal qui devait avoir lieu dans peu de temps. Une demande assez surprenante, même si celle-ci se voyait célibataire, elle aurait plutôt dû demander à son mari de venir avec elle, simplement dans l'espoir de voir les choses s'arrangeaient. Enfin, peu importe. « Ne t'en fais pas pour ton célibat, celui-ci ne va pas durer longtemps... Je serais ravie de t'accompagner Alec. » Cet évènement ne pourrait qu'être du bon pour Maxine. Un peu de temps pour elle, dans l'espoir de lui changer les idées.
« D'habitudes, c'est je couche et.. je ne prends pas le temps de l'apprécier. » Elle situait les hommes comme des jouets, pourtant depuis peu, il y avait ce garçon dont elle avait soudé une grande amitié. Alors que lui désirait aller plus loin avec elle, Max le rejetait. Elle ne connait pas la signification de l'amour, de peur de le faire souffrir, elle préfère la solution d'être distante avec lui. « J'en sais rien à vrai dire. J'adore être avec lui, dans ses bras et je sais qu'il veut aller plus loin, je le sais ça. J'en ai envie aussi, mais je ne sais pas pourquoi, je ne peux pas. Je n'ai pas envie qu'il soit une relation comme une autre, je tiens à lui. » En effet, elle tenait beaucoup trop à lui. Auparavant, elle n'aurait jamais quitté l'appartement d'un homme sans avoir eu des rapports avec celui-ci, c'était une première, et c'est elle qui l'avait décidé. Et si, elle tombait amoureuse ? Mais, c'est quoi tomber amoureux ? Avoir des palpitations dans le ventre à simple regard de sa part, avoir une simple envie de le voir, ou qu'il vous manque déjà lorsqu'il est loin de vous ? Cela est plus de l'attachement pour Maxine.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


Settle down with me. Cover me up, cuddle me in lie down with me and hold me in your arms. And your heart's against my chest, your lips pressed in my neck, I'm falling for your eyes, but they don't know me yet ❝ and with a feeling I'll forget, I'm in love now. ❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: AU BOULOT. (pv - maxine)

Revenir en haut Aller en bas

AU BOULOT. (pv - maxine)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: COMMENCEMENT. :: Corbeille :: RP terminés-