AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Forget the errors think of the future ❥ Riley.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Joey Winters
joey ❝ my mind is a warrior, my heart is a foreigner. ❞

avatar

messages : 1740
date d'inscription : 11/08/2010
occupation : regretter ses faits.
envie : du joli corps de son voisin.

copyrights : matsou.
pseudo : tears emptiness.




Can you stop breathing ?
jukebox:
annuaire:
MessageSujet: Forget the errors think of the future ❥ Riley. Dim 29 Aoû - 22:24


cook roadmaxine barney-horsfield et riley horsfield.

Onze années de relation. Sept années de mariage. Deux personnes. Un homme. Riley. Une femme. Maxine. Ils s’étaient liés pour le meilleur, mais surtout le pire. Depuis plus de six mois, Riley était trop emprisonné par son travail, délaissant sa femme qui elle, tombait dans les bras d’un autre homme. Au départ, cela ne devait être qu’une nuit, une simple nuit qu’elle oublierait et qui ne viendrait pas nuire à son mariage. Pourtant, cet homme nommait Emrys fut son amant, encore aujourd’hui. Les sentiments à l’égard de celui-ci ne sont que de l’affection, du moins c’est ainsi que Max préfère le concevoir. Elle n’envisage pas le fait d’aimer un autre homme que son mari. Riley, cet homme si doux et virile à la fois. Elle était tombée amoureuse de lui lors du lycée, si jeune et pourtant quatre ans plus tard, ils se passaient la bague au doigt. Elle n’avait jamais connu ce sentiment, celui où votre double vous manque dans la minute qui suit son départ, l’envie de l’embrasser à chaque fois que vous croisez son regard, la boule au ventre quand vous pensez que vous pourriez le perdre. Maxine l’aimait.

Ce soir-là, Maxine devait donner deux surprises à son mari. La première serait le cadeau de leur sept années de mariage. Un voyage de deux semaines dans la capitale de la France: Paris. Riley avait toujours souhaité découvrir Paris, il en avait parlé à Maxine à plusieurs reprises. Cette fois-là, sa femme lui en ferait une surprise. La deuxième ? En réalité, pour Max cette soit disant surprise, n'était pas bonne. Enceinte, voilà le mot. Max attendait un petit bout dans son ventre, de quelques mois dont elle ignorait qui était le père. C'est pour cela, que la jeune femme avait pris une sage décision. Riley serait le père quoi qu'il en soit, elle devait remettre son mariage sur pied, et la première chose qu'elle devait faire serait la suivante: stopper sa relation avec Emrys. Elle comptait le faire, très bientôt. Lorsque Max rentrait chez eux, suite à la fin de son travail à l'université, elle pouvait découvrir une ambiance de rêve.

Elle découvrait son mari, soigneusement habillé, et qui avait pris le soin de lui préparer un repas aux chandelles. Maxine le savait, elle ne le méritait pas. Celui-ci était trop bien pour elle, il n'était pas elle. Riley n'irait pas à la tromper même si elle devait être encombrée par son travail. Elle était pleine de remords, elle avait mauvaise conscience, mais au fond d'elle peu de regrets. Parce qu'au fond d'elle, elle savait qu'elle avait eu de l'importance pour quelqu'un pendant ses quelques mois, elle n'entendait pas par là qu'elle ne l'était pas aux yeux de Riley bien au contraire, seulement il l'avait délaissé pour son travail, et par ce fait, elle avait recherché de l'affection autre part que dans les bras de son mari. Ses mains venaient se poser délicatement sur les joues de Riley, qu'elle caressait avec la pointe de ses doigts. Le remerciant pour tout son travail, elle déposait ses lèvres pour un rapide baiser et s'éclipser dans la chambre pour enfiler une autre tenue. Une jolie robe blanche redisant d'un décolleté en V. Max détachait sa chevelure qui ondulait légèrement, et se remaquillait légèrement. Prête rapidement, sa seule envie était de rejoindre son mari. Lors des quelques minutes où Maxine se préparait, elle ne se rendait pas compte que son couple était en danger. Finissant par rejoindre Riley, les bras dans son dos, résidant dans sa main une enveloppe. Légèrement excitée, elle tendit celle-ci au jeune homme. « Je ne peux plus attendre, ouvres vite. » Deux semaines à Paris pour un aller-retour dont les dates étaient libres. Un grand sourire se dessinait sur le visage presque angélique de sa douce compagne. Le laissant admirer son cadeau, elle ne put s'empêcher de faire quelques commentaires. « Je sais que tu as toujours voulu aller là-bas.. Tu penses que tu pourras prendre deux semaines de repos d'ici peu ? » D'ici quelques mois, Max ne pourrait plus prendre l'avion dû à son ventre trop imposant, mais aussi pour la sécurité de son enfant. Ce soir serait la soirée, elle devait lui annoncer sa grossesse, malgré le fait qu'elle-même n'arrivait pas à se faire à l'idée que dans moins de 8 mois, elle serait parente. Son regard ne montrait aucune trahison de sa part, et pourtant, quelques minutes avant qu'elle revienne au salon, Riley avait découvert quelque chose qu'il n'aurait jamais pensé. Le téléphone portable que Max avait déposé sur un meuble du salon avait vibré, c'est avec une curiosité que le jeune homme avait lu le message reçu.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


Settle down with me. Cover me up, cuddle me in lie down with me and hold me in your arms. And your heart's against my chest, your lips pressed in my neck, I'm falling for your eyes, but they don't know me yet ❝ and with a feeling I'll forget, I'm in love now. ❞


Dernière édition par Maxine Barney-Horsfield le Lun 30 Aoû - 0:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Forget the errors think of the future ❥ Riley. Lun 30 Aoû - 0:28




A chaque fois que Riley se réveillait le matin, il n'y avait que six lettres qu'il réussissait à prononcer : Maxine, sa femme depuis sept ans aujourd'hui. Chaque matin comme celui-là, il s'éveillait quelques minutes plus tôt qu'elle pour contempler la douceur de son visage endormi. Même les yeux fermés, la bouche semi-ouverte et les cheveux ébouriffés sur son oreiller, Maxine restait naturellement sublime. Malgré les années qui défilaient et ses vingt-sept ans passées, Riley était toujours resté sous le charme de sa femme. Onze ans après, il n'avait rien perdu de son amour à son égard et amoureux, il l'était encore plus qu'au premier jour. Cependant, ces dernières semaines, le garçon était accaparé par son boulot dans l'optique d'obtenir une promotion. Il partait généralement le matin aux alentours de sept heures et rentrait le soir vers vingt-et-une heure. Ses journées étaient plus que chargées et autant dire que lorsqu'il arrivait dans leur petite maison, il désirait simplement prendre une douche, manger les restes des confections de Maxine et se coucher auprès de cette dernière. Il n'avait même plus le courage de profiter de sa femme comme ils adoraient le faire quelques mois plus tôt. Mais tout ça ne changeait en rien ses sentiments envers elle, il savait parfaitement que cette situation n'allait pas stagner et que tout allait rentrer dans l'ordre d'ici peu. Riley, tête en l'air de nature n'avait pas du tout en tête les conséquences de son temps passé ailleurs qu'en compagnie de sa femme. En réalité, il pensait tout bêtement que ses pensées étaient partagées avec Maxine, qui pour lui, devait admettre exactement les mêmes choses.

Aujourd'hui était un jour exceptionnel. Il s'agissait d'un fête, leur sept ans de mariage. A son réveil, Riley se remémora le mariage. Il n'avait rien oublié, même pas les petits détails l'avait échappé. Ce jour-là avait été le plus beau de toute sa vie et réciproquement pour Maxine, il n'y avait aucun doute. Il se réveilla comme à son habitude, vers six heures de matins. Et comme à son habitude, il ne put s'empêcher d'admirer sa femme, toujours aussi radieuse et même onze ans plus tard. De peur d'être en retard, il se leva après avoir laisser son emprunte sur sa joue, doucement, afin d'éviter le coup de poing dès le matin. Il s'était promis qu'aujourd'hui, il allait délaissé un peu sa vie professionnelle pour profiter un peu de la plus merveilleuse des femmes du monde. Une promesse qu'il n'oublia pas de se répéter en quittant le cocon d'amour à sept heures.

Riley avait prévu de prendre son après-midi pour préparer une petite surprise à Maxine dès qu'elle rentrerait de l'université. Avant de rejoindre la maison, il avait prit le soin d'acheter des fleurs en tout genre, des lys et des roses rouges. En ce qui concerné le cadeau, il avait déjà tout prévu les semaines qui précédèrent ce jour. Il rentra alors à quinze heures. Il lui restait donc le temps de cuisiner ce qu'elle préférait et de prévoir une belle mise en scène. Il prépara donc de bons petits plats bien qu'il n'était pas aussi doué qu'elle, installa des chandelles sur la table qu'il avait décoré avec beaucoup de goût et baissa l'intensité de la lumière qui éclairait le séjour. Il éparpilla au sol une allée de pétales de roses qu'il avait préalablement acheté. Fière, il se précipita à la douche histoire de se rafraîchir avant son arrivée. Le jeune homme s'habilla très simplement d'une chemise blanche à moitié boutonnées et d'un jean de couleur foncé. Il soigna son apparence sans artifice durant plus de trente minutes et regagna la pièce principale de la maison : le séjour. Arrivé, il déposa un premier paquet du côté de l'assiette de Maxine où se trouvait une écharpe en laine. En laine parce qu'ils mariaient depuis sept ans et qu'en conclusion, il s'agissait des noces de laine. Ce n'était qu'un petit clin d'oeil et pourtant, c'était bourré de bonnes intentions. Le seconde cadeau se trouvait dans sa poche. Il comprenait une petit enveloppe avec deux billets d'avion en provenance de Sydney pour Paris. Longtemps il avait dû lui parler de cette destination qu'il avait aujourd'hui, eu envie de lui offrir ce voyage.

Maxine arrive vers vingt heures. Riley resta anxieux face à tout ce qu'il avait préparé mais malgré tout, il fut très heureux de la retrouver. Cette dernière ne perdit pas une seconde avant d'accourir leur chambre commune pour se changer, relâcher sa chevelure dorée et revenir encore plus rayonnante qu'elle l'était précédemment. Le temps que celle-ci se prépare, Riley avait découvert malgré lui, un sms reçu sur le portable de Maxine. Pensant qu'ils n'avaient rien à se cacher l'un à l'autre, il le lut puis le déposa de la même manière qu'il l'avait remarqué. Au fond de lui, il était enragé puisqu'il n'avait pas directement déduit l'ampleur de ce message. Ce n'est que lorsque Maxine regagna le séjour qu'il réalisa. La jeune femme approcha alors son dos pour glisser entre ses mains, une enveloppe. Ce n'était pas bon signe pour son second cadeau mais il cacha son appréhension comme il le pouvait. D'un geste rapide, il ouvrit l'enveloppe pour découvrir des billets d'avion pour un séjour de deux semaines à Paris. Il se laissa un instant submerger par un pincement au coeur avant de se lever pour embrasser sa femme. « Merci mon amour. C'est un très beau cadeau. J'ai le même dans la poche de mon jean, tu sais. » dit-il avec un brun d'humour. Il sortit alors les billets de sa poche pour lui montrer sa surprise gâchée. « Point positif, on connaîtra la ville par coeur. » continua Riley sur le même ton. Il pointa alors les quatre billets d'avion sous le regard enchanté de Max. « Au sinon... tu pourrais peut-être profiter du second séjour avec ce fameux garçon... Tu sais, celui qui dit que tu as encore oublié tes sous-vêtements dans son appartement. » Il conclut ainsi, laissa les billets d'avions volés à travers la pièce et se détacha entièrement de Maxine. Il marcha jusqu'à la fenêtre sans ne rien dire.

Revenir en haut Aller en bas
Joey Winters
joey ❝ my mind is a warrior, my heart is a foreigner. ❞

avatar

messages : 1740
date d'inscription : 11/08/2010
occupation : regretter ses faits.
envie : du joli corps de son voisin.

copyrights : matsou.
pseudo : tears emptiness.




Can you stop breathing ?
jukebox:
annuaire:
MessageSujet: Re: Forget the errors think of the future ❥ Riley. Lun 30 Aoû - 1:31


cook roadmaxine barney-horsfield et riley horsfield.

Peut-être qu'on disait vrai sur les sept années de mariage. Une légende ou une vérité ? Le cap des sept années de mariage. Le plus dur, l'année la plus difficile, c'est peut-être bien vrai. Leur couple allait battre de l'aile suite à un acte horrible de la part de Maxine. Un acte qu'elle aurait préféré qu'elle seule et son amant le savent. Un mensonge, certes, mais peut-être pour le bien de son couple. Si elle avait décidé de ce voyage à Paris pendant une durée de deux semaines, c'est pour la simple et bonne raison qu'elle souhaitait s'éloigner le plus loin possible de lui, cet homme qui la rendait infidèle. Max ne doutait pas de l'amour que Riley lui portait. Il était le mari que toute femme souhaiterait avoir, aimant, fidèle, protecteur, tendre. Des sentiments qu'il lui montrait au quotidien, malgré le fait qu'il soit peu présent, chaque jour il faisait en sorte que Max pense à lui. Des post-it laissés au sein de leur maison, des gourmandises le dimanche matin au réveil, et d'autres faits qui le rendaient si parfait. Riley n'avait pas besoin de douter des sentiments de Maxine, ils étaient sincères. Pourtant, il aurait dû se douter que la jeune femme a toujours le besoin d'avoir de l'affection. Lors de leur rencontre il y a onze ans, elle était plutôt volage. Il en a fallu à Maxine pour se poser, et même de se marier, elle a en quelque peu changé grâce à celui-ci. Parce que depuis onze ans, il lui apportait de l'amour, de l'affection, et de la protection, venant à diminuer il y a quelques mois. Un surcharge de travail pour une promotion, au départ Maxine pensait le supporter. Ce ne serait l'affaire que de quelques semaines, puis ensuite de quelques mois, de trop long mois. Ce soir-là, un message allait tout chambouler.

« Merci mon amour. C'est un très beau cadeau. J'ai le même dans la poche de mon jean, tu sais. Point positif, on connaîtra la ville par coeur. » Elle affichait une triste mine. Max avait attendu ce moment avec impatience pour voir que Riley avait eu la même idée. Pour dire combien ils se connaissaient. Au final, elle affichait un tendre regard en voyant les quatre billets réunis. Elle s'imaginait déjà dans ses bras sous la Tour Eiffel, entourés de Parisiens. Elle se voyait déjà visiter Paris au bras de son mari, un ventre arrondi, une futur famille. Pourtant, ses billets venaient valser dans la pièce, suite à la révélation de Riley. « Au sinon... tu pourrais peut-être profiter du second séjour avec ce fameux garçon... Tu sais, celui qui dit que tu as encore oublié tes sous-vêtements dans son appartement. » Un cauchemar, comment l'avait-il su ? Elle ne se doutait pas une seconde qu'il était allé lire le message qu'elle avait reçu il y a quelques minutes à peine. Ils étaient peut-être mariés, Maxine souhaitait avoir sa part d'intimité, comme elle laissait à Riley la sienne. Le calme fut pendant quelques minutes au sein de l'appartement, lorsque Maxine découvrit son téléphone déposait sur la table du salon, elle le consulta, et venait à tomber directement sur ce message. Elle ne pouvait pas lui en vouloir, elle était la seule fautive dans l'histoire. Posté à la fenêtre, Riley ne prononçait aucun mot, pas une parole ne sortait de sa bouche. Hésitant quelques minutes, elle s'avançait vers lui, déposant sa main sur son épaule. « Riley, je suis désolée. Je suis inexcusable, je sais. Je ne voulais pas en arriver là, tu n'étais jamais là ces derniers temps. J'étais seule, j'avais besoin de réconfort. Je sais que ce n'est pas de ta faute, je suis la seule responsable. Mais, je t'aime.. » Il venait à la rejeter une première fois, en retirant sa main de son épaule et se postant face à elle. Le plus dur n'était pas son rejet, mais d'affronter son regard. Pas de haine, simplement de la tristesse, du dégoût et un être déçu, on pouvait percevoir. Lorsque Riley venait à poser son regard dans celui de sa femme, celle-ci ne put que le déviait. Des larmes engouffraient ses yeux laissant son noir coulait sur ses jolies pommettes. Que devait-elle faire ? Lui avouer qu'elle était enceinte mais qu'elle ignorait qui était son paternel. Elle savait simplement que dans deux jours, elle avait rendez-vous avez son médecin traitant qui lui viendrait à lui indiquer le jour où cet enfant a été conçu. Max découvrait si cette nuit-là, elle l'a passé avec Riley, ou bien avec Emrys. « C'est terminé entre lui et moi. Je tiens trop à toi, je sais que j'ai commis une erreur, mais s'il te plaît Riley, comprends-moi deux minutes, je t'en prie. » Max ne supporterait pas entendre qu'il demanderait le divorce prochainement, elle ne le supporterait pas c'est simple. Elle avait commencé sa vie avec le jeune homme et elle comptait bien la finir avec celui-ci. Elle devait lui dire maintenant, s'il pouvait lui pardonner pour une raison, ça serait qu'elle porte son enfant. Mais Max n'est pas idiote, Riley n'est plus d'ailleurs. Un enfant pourrait changer les choses, Riley pourrait lui pardonner, mais la confiance qu'il lui accorderait, elle, ne serait plus présente. Maxine n'avait auparavant pas mesuré l'ampleur de sa relation avec cet homme. Elle n'avait jamais imaginé qu'un jour son mari pourrait l'apprendre, et engendrait une situation plutôt délicate. Si elle le regrettait ? Oui et non, elle avait vécu une tout autre relation qu'avec Riley, mais celle-ci, lui avait aussi fait prendre conscience que son mariage était plus important qu'un amant, où elle ne voyait peut-être pas d'avenir avec celui-ci. Il savait qu'elle n'était pas blanche comme neige, depuis qu'il la connait, il sait que Max a des défauts, elle a fait des erreurs, certes, mais pas au point de semer la zizanie dans son couple. « Je suis enceinte. » furent les derniers mots que Maxine prononçait avant de déposer son regard dans celui de Riley.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


Settle down with me. Cover me up, cuddle me in lie down with me and hold me in your arms. And your heart's against my chest, your lips pressed in my neck, I'm falling for your eyes, but they don't know me yet ❝ and with a feeling I'll forget, I'm in love now. ❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Forget the errors think of the future ❥ Riley. Lun 30 Aoû - 14:13




En préparant cette soirée, Riley avait pressentit de très bons moments. Maxine serait ravie de tous les efforts fournis, des cadeaux, des chandelles ainsi que du dîner. Il avait également pensé que cette soirée serait symbolique puisqu'elle sonnerait comme des retrouvailles, depuis le temps. La soirée se serait déroulée face à un repas un peu trop cuit que Maxine n'aurait pas osé critiquer, des échanges de cadeaux et une nuit dans les bras l'un de l'autre. Tel était son programme. Bien sur, il n'avait pas pensé qu'un message aurait pu bouleversé tout ses projets. Un message, ce n'est pas grand chose à la base, quelques mots alignés les uns derrières les autres, écrits rapidement pour informer son destinateur d'une petite nouvelle. Généralement car ce soir, ça n'avait pas suivis cette règle. En plus de mouvementer cette soirée, il allait détruire le couple à jamais. Ce message informait Maxine de l'oubli de ses sous-vêtements dans un appartement. L'émetteur représenté un prénom masculin donc il n'y avait plus aucun doute. Maxine voyait d'autres hommes en dehors de son mari. A quel fréquence ?! Cette question le turlupinait. Ce qu'il faisait ?! Il se le demandait également. Est-ce qu'elle était plus épanouie avec lui qu'avec son propre mari ?! Il n'en savait rien. Est-ce qu'elle l'aimait toujours ?! Pourquoi était-elle allée voir ailleurs ?! Par manque d'affection ?! Mais alors pourquoi n'avait-elle pas simplement décidé de discuter avec Riley de ses besoins ?! Toutes ces questions vinrent assaillir son esprit.
Dès lors, il se remit en cause. Il n'était pas faux qu'il avait délaissé quelques peu son épouse depuis plusieurs semaines au profit de son travail. Mais il n'avait pas eu le choix et il savait pertinemment que ça ne durerait pas. Il ne voulait tout simplement que ça ne dure pas, lui non plus ne tenait plus. Il manquait de sommeil constamment, sa femme lui manquait tout autant. Finalement, même après tout ça, il ne pouvait pas concevoir ce fait. Ce n'était pas une raison pour aller voir ailleurs ou alors Maxine était très faible, chose dont il n'était pas au courant non plus.

Riley avait découvert ce message par curiosité pendant que Maxine se prépara dans leur chambre. Bien qu'il n'en paraissait rien, il fut désemparé lors de sa venue dans le séjour. Il resta de pierre, voyant Maxine impatiente et tellement enjouée. C'est Riley le premier qui ouvrit son cadeau se trouvant dans une enveloppe. Il s'agissait de deux billets d'avions libres en direction de Paris et le séjour annonçait deux semaines dans la capital de la France. C'était surprenant puisqu'il avait eu la même idée, à l'identique mais ça n'avait plus d'importance après ce qu'il venait d'apprendre. N'arrivant plus à se contenir, le garçon prononça sa phrase d'un ton ironique face à Maxine avant de voltiger les billets dans les airs. Le garçon se détacha entièrement de sa femme pour rejoindre le fenêtre sans ne rien dire. Il resta complètement muet et abasourdi par ce qu'il venait de déduire. « Riley, je suis désolée. Je suis inexcusable, je sais. Je ne voulais pas en arriver là, tu n'étais jamais là ces derniers temps. J'étais seule, j'avais besoin de réconfort. Je sais que ce n'est pas de ta faute, je suis la seule responsable. Mais, je t'aime.. » affirma-t-elle faussement tout en posant sa main sur son épaule mais ce dernier se détacha aussitôt sa main avait prit le contact de sa peau. Il se retourna afin de croiser son regard. Il tentait de voir dans ses yeux à quel point elle devait avoir honte de lui avoir fait ça. « Tu... Tu es désolée ?! Désolée ?! Mais de quoi ?! De me mentir comme tu le fais si bien ? De te taper je ne sais qui, je ne sais où, je ne sais quand ?! Tu ne voulais pas en arriver là ?! Mais alors pourquoi tu m'as fait ça ?! Ca ne représente rien pour toi sept ans de mariage ?! Tu avais besoin de quoi ?! De réconfort tu dis ?! » dit-il. Sa voix était prise d'une rage folle. Pour dire, il avait envie de saccager toute la maison en même temps qu'il dicta sa phrase. « Ah, tu m'aimes en plus de ça ?! Peut-être aussi que tu as fais ça parce que tu m'aimes non ?! » Il continua sur sa lancée sans lui laisser le temps de rétorquer. Apparemment, ils avaient beau être mariés depuis sept ans et se connaître depuis onze ans, ils n'avaient pas du tout la même définition du verbe aimer. « C'est terminé entre lui et moi. Je tiens trop à toi, je sais que j'ai commis une erreur, mais s'il te plaît Riley, comprends-moi deux minutes, je t'en prie. » Se justifier d'une manière ou d'une autre, Riley n'en avait plus rien à faire. L'erreur était faite et Maxine ne pouvait plus reculer. Le garçon lança une regard noire à son épouse avant de reprendre la parole. « Tu sais quoi Max ?! J'en ai clairement rien à foutre que ce soit terminé. Qu'est-ce qu'il faut que je comprenne ?! Sincèrement Max, dis-moi parce que je ne te comprends pas... Comprendre que tu sois allée voir ailleurs ?! » questionna Riley avec un brin d'ironie. « Je suis enceinte. » Maxine termina par cette phrase tout en plongeant son regard dans le sien. Riley resta sans voix un instant. Il était partagé entre deux sentiments : le bonheur de savoir que "peut-être" il allait être papa et la haine. « Il ne manquait plus que ça. » Sa voix s'éteignit en même temps qu'il traversa la pièce pour s'éloigner d'elle.


Revenir en haut Aller en bas
Joey Winters
joey ❝ my mind is a warrior, my heart is a foreigner. ❞

avatar

messages : 1740
date d'inscription : 11/08/2010
occupation : regretter ses faits.
envie : du joli corps de son voisin.

copyrights : matsou.
pseudo : tears emptiness.




Can you stop breathing ?
jukebox:
annuaire:
MessageSujet: Re: Forget the errors think of the future ❥ Riley. Lun 30 Aoû - 20:31


cook roadmaxine barney-horsfield et riley horsfield.

« Tu... Tu es désolée ?! Désolée ?! Mais de quoi ?! De me mentir comme tu le fais si bien ? De te taper je ne sais qui, je ne sais où, je ne sais quand ?! Tu ne voulais pas en arriver là ?! Mais alors pourquoi tu m'as fait ça ?! Ca ne représente rien pour toi sept ans de mariage ?! Tu avais besoin de quoi ?! De réconfort tu dis ?! Ah, tu m'aimes en plus de ça ?! Peut-être aussi que tu as fais ça parce que tu m'aimes non ?! » Elle s'efforçait de rester forte. Elle essuyait ses yeux, ainsi que le noirs qui avait coulé sur ses jolies pommettes. Riley n'y allait pas en douceur, Max le comprenait d'ailleurs, elle aurait sans doute était pire si les rôles auraient été inversés, seulement ils ne l'étaient pas, et d'un côté cela l'arrangeait. Maxine n'aurait jamais supporté le fait d'être trompée, que Riley lui soit infidèle serait un drame. Alors pourquoi l'avait-elle été ? Elle ne s'était pas rendu compte des conséquences que cela venait à engendrer. Elle n'imaginait pas qu'une simple aventure pouvait briser un couple en si peu de temps. Sa voix exprimait aussi la tristesse que le jeune homme pouvait ressentir. A son contraire, elle décidait de rester son calme, un regard neutre, une voix sereine, s'énerver ou pleurer ne changerait rien. « Arrêtes Riley ! Merde, arrêtes à la fin. Tu dis n'importe quoi, tu t'écoutes de fois ? Bien sûr que ça représente quelque chose sept ans de mariage, bien sûr. Et oui je t'aime, si ça n'était pas le cas, tu crois que je serais encore avec toi si je ne ressentais rien ? Réfléchis deux minutes à la fin. » Elle l'avait aimé, mais elle l'avait trompé. Que pouvait-elle faire ? Rien de ce qu'elle dira ou fera ne pourra arranger les choses. Elle devait attendre. Attendre que Riley prenne une décision. Elle espérait que ce cauchemar viendrait toucher à sa fin dans les quelques jours à venir. Que Riley viendrait lui donner une seconde chance, pour elle et cet enfant qui est peut-être le sien. Former une famille pourrait être un nouveau départ, oublier cette erreur ou du moins essayer. Une confiance qu'elle devra récupérer, car après cette nouvelle, comment Riley pourrait encore lui donner une espérance envers Max. Il ne pourrait sans doute plus être en sécurité sur le fait de la sincérité de Maxine, mais cette confiance qu'elle tacherait de retrouver. « Tu sais quoi Max ?! J'en ai clairement rien à foutre que ce soit terminé. Qu'est-ce qu'il faut que je comprenne ?! Sincèrement Max, dis-moi parce que je ne te comprends pas... Comprendre que tu sois allée voir ailleurs ?! » Il ne se rendait pas compte combien leur vie de couple était devenue morte depuis plus de six mois, six longs mois. Riley rentrait vers les 21heures voir 22heures, mangeait les restes de bons petits plats que Max avait l'habitude de concocter, prenez une douche et souvent aller directement se coucher. Peu de fois dans la semaine, ils passaient une soirée en tête-à-tête à discuter et terminant la nuit dans les bras l'un de l'autre. Pourtant, cela leur arrivait, car elle espérait qu'un de ses soirs-là, ils avaient conçu l'être que Max a dans son ventre. « Tu n'étais pas souvent là. Je ne pouvais pas lancer une discussion sans que les quelques minutes qui suivent tu ailles te coucher. Je sais que ton boulot compte énormément pour toi.. Mais, je ne sais pas comment c'est arrivé, ça s'est passé si vite. » Elle disait son ressenti, il était peu présent. Pourtant, les sentiments à son égard n'avaient pas changé. Max avait toujours été raide dingue amoureuse de son mari, malgré un éloignement, la flamme de leur rencontre à seize ans est toujours présente. La révélation avait eu lieu. Elle lui avait avoué qu'elle était enceinte. Un début de grossesse, d'à peine de deux mois, pas encore voyant. Riley restait sans voix, elle plongeait son regard dans celui-ci du jeune homme en espérant un signe de bonheur de la part de celui-ci. Pourtant, ses paroles ne fut que sans réaction. « Il ne manquait plus que ça. » S'éloignant de sa femme pour aller à l'opposer de la pièce, celle-ci restait dos à-lui quelques minutes. L'énervement pris place dans la voix de Maxine. « Il ne manquait plus que ça ? Il ne manquait plus que ça ? Je.. Je préfère qu'on en reste là. Si tu veux du temps, je t'en laisserais, je te demande juste de prendre une réflexion.. » Elle préférait stopper cette conversation. Il n'y avait rien d'autre à rajouter. Du moins pour la jeune femme, si au contraire Riley avait quelque chose à rajouter, elle viendrait à l'écouter. Elle passait à côté de Riley pour joindre la chambre, avant d'ouvrir la porte de celle-ci, elle se retourna vers son mari. « Je suis encore une fois désolée, je sais que ça ne changera rien, mais je suis sincère, je te le promet. J'ai besoin de toi Riley.. » Son ton était devenu calme et posé. Aucun regard de la part de Riley, elle ouvrait la porte pour rentrer dans leur chambre commune. Elle fit les cent pas dans celle-ci, avec l'attente d'un espoir de voir Riley débarquait.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


Settle down with me. Cover me up, cuddle me in lie down with me and hold me in your arms. And your heart's against my chest, your lips pressed in my neck, I'm falling for your eyes, but they don't know me yet ❝ and with a feeling I'll forget, I'm in love now. ❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Forget the errors think of the future ❥ Riley. Jeu 2 Sep - 0:54




Malgré tout, Riley restait fou amoureux d'elle. Son amour en son égard était inchangé. Il lui en voulait, c'était un fait mais il l'aimait, s'en était un autre. Comment ne pas en vouloir à sa propre épouse d'être aller voir ailleurs ?! Quel homme sur cette terre ne lui en voudrait pas ?! Sans doute aucun. C'était sa femme, mais pas seulement, son premier amour également. C'était juste la plue belle chose qui lui était tombé dessus. Avant elle, il n'avait jamais découvert cette stabilité et ce bien-être auprès d'une femme. Elle avait joué le rôle d'une petite fée et l'avait poussé dans de droits chemins et inversement. Enfin ce soir, tout tomber mal, la soirée était fichu, le restant de la semaine tout autant, et probablement les jours qui suivraient cette semaine. Sans oublier d'émettre le voyage à Paris, auquel, il aurait pu être tellement épanoui. Il était sur, il ne partirait jamais avec elle, du moins pas des les semaines ou mois à venir. Il fallait dire que pour l'instant, le jeune homme était en état de choc. Il ne réalisait qu'à moitié de l'erreur de Maxine.
« Arrêtes Riley ! Merde, arrêtes à la fin. Tu dis n'importe quoi, tu t'écoutes de fois ? Bien sûr que ça représente quelque chose sept ans de mariage, bien sûr. Et oui je t'aime, si ça n'était pas le cas, tu crois que je serais encore avec toi si je ne ressentais rien ? Réfléchis deux minutes à la fin. » Maxine était presque agressive alors qu'elle était l'unique responsable de cette dispute. Son comportement déplaisait franchement à Riley qui avait envie de tout foutre en l'air. Il faisait les cent pas, histoire de décompresser mais rien n'y faisait, il était mal et en colère contre sa femme. Il s'arrêta au moment où il passa devant elle pour répondre à ce qu'elle venait tout juste d'avouer. « J'en ai pas l'impression. Pas du tout l'impression si tu veux tout savoir. Arrêtes Max, je t'en prie, arrête tes mensonges, ça devient presque ridicule. » dit-il tout d'abord en tentant de garder son calme et sa sérénité naturelle. « Tu as une drôle façon de me le prouver. Si... Si tu veux, ce soir, je sors fêter notre septième anniversaire de mariage avec une autre femme que toi... Tu.. es d'accord ?! Mais ne t'inquiète pas mon coeur, je le fais JUSTE par amour pour toi. » Il mit fin à sa phrase avec tellement d'ironie qu'on aurait pu y croire. Il voulait la faire enrager un peu à son tours mais la jeune femme le connaissait trop bien pour y croire. Riley reprit sa marche en faisant des allers et retours d'un coin à l'autre. Il se triturait le crâne de temps à autre, c'était juste un réflexe qui l'empêchait de faire une bêtise.

« Tu n'étais pas souvent là. Je ne pouvais pas lancer une discussion sans que les quelques minutes qui suivent tu ailles te coucher. Je sais que ton boulot compte énormément pour toi.. Mais, je ne sais pas comment c'est arrivé, ça s'est passé si vite. » Il stoppa net ces pas alerte pour s'interposer devant elle, une nouvelle fois. Maxine parlait sans vraiment réfléchir. Ses paroles lui étaient tellement blessantes qu'il ressentait -malgré lui- les larmes montaient. Des larmes de colère mais de tristesse aussi. Le garçon se contenta de baisser la tête au sol durant l'espace de quelques secondes. « Tu aurais pu me le faire savoir Max, je ne sais pas comment mais en tout cas, tu aurais du... Regarde où nous en sommes aujourd'hui, c'est ce que tu voulais ? » demanda-t-il. Cette fois-ci, sa voix était restée péniblement très douce. Il ne pu d'ailleurs pas s'empêcher de glisser sa main sur la pommette de son épouse. Riley resta de cette manière quelques secondes avant de tout relâcher. Après ce moment d'égarement, Maxine lui avoua une seconde nouvelle. Plus ou moins bonne. Elle aurait pu faire le bonheur de deux futurs parents si Riley n'avait jamais découvert sa tromperie. Maintenant, il ne savait tout simplement plus quoi dire et se tâter de savoir s'il était le père de cet enfant. Il ne pouvait rien en avoir comme cela faisait plusieurs mois qu'ils n'avaient plus partagés une relation conjugale digne de ce nom.

« Il ne manquait plus que ça ? Il ne manquait plus que ça ? Je.. Je préfère qu'on en reste là. Si tu veux du temps, je t'en laisserais, je te demande juste de prendre une réflexion.. Je suis encore une fois désolée, je sais que ça ne changera rien, mais je suis sincère, je te le promet. J'ai besoin de toi Riley.. » ajouta Maxine avant de s'éclipser dans la chambre. Riley prit place sur la chaise face à la table qu'il avait soigneusement préparé pour elle. Il médita à toute cette conversation. Prit de colère, il balança d'un coup direct et vif, tout ce qui se trouvait sur cette table symbolique de leur sept ans de mariage. Les assiettes valsèrent avant d'éclater sur le sol carrelé de la pièce principale, tout comme les couverts et les verres à vins. Après s'être enfin résonné, il s'empara du paquet qui lui aussi avait atterri à terre. Il suivit alors les traces de Maxine qui le mena à la chambre. Il fit son entrée à l'intérieur tout doucement. « Excuse-moi Max. Je ne réalisais pas que j'avais une femme sublime qui m'attendait tous les soirs à la maison. » Riley se faufila entre ces pas, histoire de l'arrêter.


Revenir en haut Aller en bas
Joey Winters
joey ❝ my mind is a warrior, my heart is a foreigner. ❞

avatar

messages : 1740
date d'inscription : 11/08/2010
occupation : regretter ses faits.
envie : du joli corps de son voisin.

copyrights : matsou.
pseudo : tears emptiness.




Can you stop breathing ?
jukebox:
annuaire:
MessageSujet: Re: Forget the errors think of the future ❥ Riley. Dim 5 Sep - 15:41


cook roadmaxine barney-horsfield et riley horsfield.

Lorsqu'ils se sont rencontrés, Maxine et Riley avaient un point commun. Ils étaient volage, l'amour ils s'en fichaient royalement. Puis, il a suffit d'un seul regard pour que cette vision de l'amour vienne changer à tout jamais. Au départ, on ne pensait qu'à une simple amourette, un amour de jeunesse. Au final, ils étaient devenus un couple stable, mais surtout amoureux. Max comprenait la réaction de Riley suite à cette révélation. Elle s'en doutait qu'il lui en voulait, qu'il la détestait même, mais qu'au fond il l'aimait. Elle-même n'aurait pas supporté le fait que Riley la trompe. Elle aimerait lui dire d'ailler voir ailleurs, qu'il lui fasse du mal comme elle, elle l'a pu faire, mais elle ne pouvait pas. Rien que l'image de son mari pourrait poser ses lèvres sur celle d'une autre femme, lui était insupportable. Elle savait qu'il ne pourrait pas lui pardonner tout de suite, ou même lui pardonner tout court. Elle lui avait menti et trompé. Il faudrait être dingue pour vouloir tout de même continuer leur relation, sauf qu'il avait cet enfant. Un futur enfant, une grossesse qui tombait mal, et venant à ignorer qui pouvait être le père de cet enfant. Maxine faisait encore plus de mal au jeune homme, en lui faisant comprendre qu'elle était enceinte, mais ignorant de qui. Elle aurait préféré lui dire, qu'elle était enceinte de lui, juste de lui. Qu'elle était sûre qu'il était le père, qu'ils allaient avoir un enfant ensemble, mais cela serait faux. Riley pouvait être le père de cet enfant, comme Emrys pouvait l'être.

Les paroles de Riley étaient difficiles. Il venait de se poster devant elle, en lui suppliant d'arrêter ses mensonges. Quels mensonges ? Max ne lui mentait pas en lui disant qu'elle l'aimait, que la vie passait avec lui représentait beaucoup. Onze années de relation et sept années de mariage, cela n'était pas rien, c'était même beaucoup dans le coeur de la jeune femme. Il venait à la blesser réellement en lui reprochant son infidélité d'une façon qui n'était pas facile à entendre. Il lui disait qu'il allait fêter leur sept années de mariage avec une autre femme, mais seulement qu'il faisait cela par amour pour elle. Le regard de la jeune femme venait à se baisser, il était dur, très dur. Des larmes venaient couler, qu'elle essuyait sans attendre, elle ne voulait pas se montrer ainsi face à Riley. Malgré le fait qu'elle connaissait l'ironie qui venait de sortir de sa voix, elle était blessée, moins que Riley pouvait l'être, évidemment, mais elle l'était. Elle venait à lui dire la vérité, celle-ci pouvait être blessante, certes, mais elles ne reflétaient que la vérité. Celui-ci venait à se re poster devant la jeune femme, après avoir recommencé à faire les cent pas. Max s'attendait déjà à des reproches de la part de Riley, mais par la grande surprise, sa voix était très douce, sentant la main de son mari se déposait sur une de ses pommettes. Ce moment ne durait quelques instants, le temps que celui-ci reprenne ses esprits. Cette conversation devenait lourde à supporter pour la jeune femme, elle préférait la stopper en s’éclipsant dans la chambre. Elle put entendre des bruits venant du salon où Riley se trouvait, pris d’une rage folle. Ne remarquant pas l’entrée du jeune homme dans la pièce où Max faisait les cent pas, c’est lorsqu’il venait à se poster devant elle, qu’elle se stoppait par la suite. Elle n’osait pas affronter son regard, l’écoutant seulement. « Excuse-moi Max. Je ne réalisais pas que j'avais une femme sublime qui m'attendait tous les soirs à la maison. » Il n’avait pas à s’excuser, la seule fautive était Max. Elle devait assumer ses gestes et les conséquences. Celle-ci fut prise d’une envie folle, suite aux paroles de Riley, elle venait à se faufiler dans ses bras. Quelques secondes après, Riley venait à se retirer de l’étreinte de la jeune femme, un geste qui ne surprenait pas celle-ci. « Tu n'as pas à t'excuser Riley. Je sais mes erreurs, je sais que j'ai pu te blesser et j'en suis sincèrement désolée.. Je ne me rendais pas compte des conséquences que mes actes allaient engendrer. » Son regard plongé dans celui des yeux clairs de son mari, elle était sincère, elle voulait lui faire transmettre. Il ne devait pas douter de cela. Par la suite, Max venait à s'asseoir au bord du lit, le regard absent. « Je sais que je suis impardonnable, seulement ne doute pas de l'amour que je te porte, je t'en supplie Riley. » Sa voix était mélangée par la douceur et la tristesse. Elle sentait le regard de son mari posé sur elle, ne le laissant pas le temps de répondre, elle se levait tout en reprenant la parole. « Je pense que je devrais partir quelques jours, le temps de te laisser reprendre tes esprits. Ce soir je.. J'irai dormir sur le canapé, si cela ne te dérange pas ? » Elle ouvrait un des tiroirs de la commode, en attrapant une nuisette pour la nuit. Elle n'était plus en état d'entendre les reproches de son mari, elle en avait eu assez pour se rendre compte de son erreur.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


Settle down with me. Cover me up, cuddle me in lie down with me and hold me in your arms. And your heart's against my chest, your lips pressed in my neck, I'm falling for your eyes, but they don't know me yet ❝ and with a feeling I'll forget, I'm in love now. ❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Forget the errors think of the future ❥ Riley. Lun 6 Sep - 22:30




Un coup de foudre. C'était la phrase qui pouvait qualifier parfaitement leur relation. En un seul regard, ils avaient su que c'était pour la vie. Ils se complétaient, notamment de par le fait qu'avant cette rencontre, ils étaient pareils. Tous les deux n'avaient pas acquis le sens et la signification du mot "amour". Jusqu'aujourd'hui, tout allait pour le mieux. Par évidence, ils avaient eu plusieurs disputes depuis le mariage mais rien de grave. En réalité, tous les deux ayant des caractères très prononcés, ils ne pouvaient y échapper. Enfin ce soir, ce n'était pas une petite dispute sur un point sans importance, c'était la dispute. Celle qui pouvait tout détruire, pour de bon. Abattre un couple de sept ans de vie commune. Elle lui avait menti, l'avait trahi, l'avait trompé et le tout, dans son dos et maintenant, elle se retrouvait un bébé dans le ventre. De qui ?! Riley espérait que la question ne se poserait pas. D'un côté, il était fort probable qu'il n'en soit pas le père puisqu'ils n'avaient pas partagé une nuit en amoureux depuis des lustres. La faute à l'investissement de Riley dans son travail, il venait d'en prendre conscience. La question maintenant était de savoir si elle souhaitait continuer avec ce prétendant ou tout arrêter pour faire renaître son couple...

C'est à ce où il souhaitait en venir avant la fin de cette discussion. Lui demander. Lui parler calmement de cette relation. Car finalement, mis à part ce qu'il en avait déduit, il ne connaissait rien de sa fréquentation avec ce jeune homme. Seulement quelques secondes après s'être résonné et avoir tout dégager de la table du séjour, Riley s'en alla rejoindre Max. Il ne voulait pas terminer de cette manière et il avait encore tellement de chose à lui dire. Des milliers de questions lui tenaient encore la langue et toutes étaient encore sans réponses. A son entrée dans la chambre, Maxime marchait d'un coin à un autre d'une vitesse éclair et la tête baissée. Elle n'avait pas remarqué sa présence ici alors il intercepta ses pas en se postant devant elle. Celle-ci s'arrêta net. Après un court moment d'hésitation, Riley se lança et s'excusa de s'être tant absenter ces derniers mois. Avant de répondre, Maxine se glissa entre ses bras l'instant de quelques secondes. Riley, quant à lui, ne put s'empêcher de la serrer contre lui, comme s'ils ne s'étaient pas vue depuis très longtemps. Cet instant d'égarement passé, Riley se sépara d'elle, à contrecœur. Il ne pouvait pas non plus se permettre d'être si proche d'elle d'un côté et d'être tellement loin de la femme qu'il avait connu d'un autre... « Tu n'as pas à t'excuser Riley. Je sais mes erreurs, je sais que j'ai pu te blesser et j'en suis sincèrement désolée.. Je ne me rendais pas compte des conséquences que mes actes allaient engendrer. » Malgré tous, ils étaient restés très proche l'un de l'autre. Seul quelques centimètres les séparaient ce qui n'empêcha en rien à Maxine de captiver son regard comme elle savait si bien le faire. « Je sais Max. On fait tous des erreurs et... J'en ai également faite une en t'oubliant. Tu es quand même ma femme. » En tant que mari, il avait le devoir de veiller sur elle, d'être présent pour elle dans n'importe quel moment et il n'avait pas rempli ces tâches depuis bien trop longtemps. « Partir pour aller où Max ?! Reste ici, tu es... enceinte, il ne vaut mieux pas te bousculer. J'irais dormir ailleurs dès demain et je prendrai le canapé ce soir. » C'était plus sage de cette manière. Maxine méritait un bon lit douillet et non pas le vieux sofa inconfortable du séjour. Même si Riley prétendait lui en vouloir, il ne pouvait pas négliger le fait que peut-être une part de lui grandissait dans le ventre de sa femme. Alors que le garçon venait tout juste de s'asseoir sur le lit, Maxine s'avança vers la commode pour se saisir d'une chemise de nuit. Il guettait quant à lui, tout ses faits et gestes et ne manqua pas d'examiner son ventre. Riley se leva une seconde après ça contre sa volonté. Il s'avança auprès d'elle et plongea son regard perdu dans ses grands yeux vifs. « Max... Dis-moi juste que ce bébé est le miens et je ferais en sorte de tout oublier, je te le promets. » demanda-t-il soucieux. Il glissa alors inconsciemment sa main dans la sienne. La voyant sans réponse, il quitta la pièce désappointé mais surtout très frustré.



Revenir en haut Aller en bas
Joey Winters
joey ❝ my mind is a warrior, my heart is a foreigner. ❞

avatar

messages : 1740
date d'inscription : 11/08/2010
occupation : regretter ses faits.
envie : du joli corps de son voisin.

copyrights : matsou.
pseudo : tears emptiness.




Can you stop breathing ?
jukebox:
annuaire:
MessageSujet: Re: Forget the errors think of the future ❥ Riley. Sam 11 Sep - 17:10


cook roadmaxine barney-horsfield et riley horsfield.

La soirée touchait à sa fin plus tôt que prévu. Cet événement si brutal pour Riley, avait fait que la soirée qui signifiait leur sept ans de mariage, ne serait qu'un souvenir d'une brutale dispute. Reprendre leur relation à zéro serait peut-être une bonne chose. Max l'ignorait totalement, seulement elle avait envie que Riley prenne une sage décision sur leur couple, et elle, elle devrait mettre un terme à sa relation avec Emrys. Une épreuve dont elle ignorait si elle en était capable en vérité. Dire que cette liaison était terminée, était plus simple que de passer à l’acte. Elle tenait à Emrys comme elle pouvait tenir à Riley. Cette relation avait changé la vie de Maxine pendant ses quelques mois, elle avait retrouvé du bonheur dans les bras de cet homme. Elle se sentait fautive, coupable.. Elle l’était en réalité. Malgré le fait, que les tentions s’étaient apaisées au fil des minutes entre Riley et Maxine, celle-ci savait qu’il était toujours autant brisé qu’à la minute où il avait lu le message de son fameux amant.

« Je sais Max. On fait tous des erreurs et... J'en ai également faite une en t'oubliant. Tu es quand même ma femme.. Partir pour aller où Max ?! Reste ici, tu es... enceinte, il ne vaut mieux pas te bousculer. J'irais dormir ailleurs dès demain et je prendrai le canapé ce soir. Max... Dis-moi juste que ce bébé est le miens et je ferais en sorte de tout oublier, je te le promets. » Quelques centimètres les séparaient, trop de centimètres pour Maxine. Sa seule envie était de le prendre dans ses bras, de le couvrir de baiser, et s'excuser pour son infidélité. Elle s'en voulait, elle souhaitait retrouver son mariage. Mais, elle comme Riley le savait, les 11 belles années qui s'étaient écoulées, seraient différentes de celles qui suivraient. Rien ne pourrait être comme avant. Elle l'avait trahi, menti et trompé. Tant de choses à la fois pour un seul geste de sa part. Sa main dans la sienne, elle sentait le lourd regard de Riley dans le sien. Lorsqu'il venait à-lui demandait de lui dire que cet enfant était le sien, il ferait en sorte de passer sur son infidélité. Le regard qu'elle lui portait, lui exprimait qu'elle n'en savait rien, qu'elle n'était sûre de rien et ne pouvait pas lui affirmer, s'il était oui ou non le père de l'enfant qu'elle porte. La main de Riley lâcha la sienne subitement, baisant ses yeux, elle sentie le jeune homme quittait la pièce. Elle se retrouvait seule dans leur chambre. Dès demain à son réveil, il ne serait sûrement plus là, comme chaque matin depuis six mois. Seulement demain soir, il ne reviendrait pas. Max ne se rendait pas encore compte que pendant plusieurs jours, voir semaines, son mari ne rentrerait plus à la maison. Que chaque soir, il ne mangerait pas le dîner que celle-ci lui avait préparé, elle serait seule dans le doute de savoir s'il lui pardonnerait ou non. Max ignorait si un jour elle pourrait retrouver la confiance de celui-ci, malgré le fait qu’elle pourrait porter son enfant. Riley douterait d’elle et de sa fidélité. S’excuser, s’excuser, ça ne changerait rien au fait. Elle l’avait trompé, il l’avait découvert. Max lui avait dit avoir mis un terme à cette relation, pourtant cela était bel et bien faux. Elle ignorait comment pouvoir stopper cette relation passionnée avec son amant ? Elle ignorait même si elle désirait réellement. Elle se retrouverait entre deux hommes, un qu’elle faisait souffrir, et un autre qu’elle pourrait faire souffrir. Ne prenant pas la peine de se changer, la jeune femme s’allongeait le long de son lit. Elle ne put s’empêcher de faire couler quelques larmes sur son visage, les yeux fermés, elle restait pensive. Ignorant le choix de Riley, ainsi que le choix qu’elle devrait faire entre son mari et son amant. La fatigue de cette dispute l’avait envahi, elle ne tarda pas à trouver le sommeil jusqu’au lendemain. Ce soir-là, elle ne dormirait pas dans les bras de son mari.


Sujet terminé.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


Settle down with me. Cover me up, cuddle me in lie down with me and hold me in your arms. And your heart's against my chest, your lips pressed in my neck, I'm falling for your eyes, but they don't know me yet ❝ and with a feeling I'll forget, I'm in love now. ❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Forget the errors think of the future ❥ Riley.

Revenir en haut Aller en bas

Forget the errors think of the future ❥ Riley.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: COMMENCEMENT. :: Corbeille :: RP terminés-