AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Never what it seems [PV Sixteen E. Presley]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: Never what it seems [PV Sixteen E. Presley] Ven 10 Sep - 3:14


(C) Retro Fun & Indie Rock

NEVER WHAT IT SEEMS


    Ce jour-là, Shiloh avait décidé de profiter de la température maussade et de sa très mauvaise humeur pour faire un peu de shopping. Elle adorait Sydney, mais elle allait vite s'ennuyer des État-Unis. Elle avait beaucoup voyagé avec le groupe, mais jamais elle n'était aller vivre dans un autre pays. Cette aventure était effrayante, mais aussi très vivifiante. Seulement depuis qu'elle était arrivé à Sydney, rien n'était comme elle l'avait souhaité. Sixteen était déjà dans le décor. Les sentiments d'Isaiah pour l'australienne était deux fois plus fort que ce que c'était imaginée Shiloh. Elle ne comprenait pas comment, après six ans d'absence, il pouvait toujours l'aimer. Le simple fait de trop y penser mettait l'américaine littéralement hors d'elle. Il devait l'aimer elle, après tout ce qu'ils avaient vécu et leur relation était trop ambiguë pour n'est qu'une histoire de sexe.
    En entrant dans la première boutique de vêtement confortable qu'elle vit, Shiloh pressa son Blackberry Bold 9700 contre son oreille. Il y avait une éternité qu'elle n'avait pas parler à sa meilleure amie et elle en avait besoin. Lux était sa meilleure amie depuis le début de leur adolescence, mais la distance et le comportement de Shiloh commençait à faire battre de l'aile leur amitié autrefois si forte. Elles discutèrent vivement malgré l'heure tardive chez Lux. Leur sujet de conversation allèrent de la température à leur amour. Lux était maintenant fiancé et projetais déménager en France. Shiloh était sincèrement heureuse pour elle et puis Lux s'informa au sujet d'Isaiah. L'américaine suspendu son geste qui consistait à replacer un t-shirt vert lime.

    « Il va bien... Il était avec elle quand je suis arrivé alors... »

    La jeune femme qui travaillait dans la boutique passa rapidement près de Shiloh et la regarda étrangement. L'américaine se regarda pour voir s'il y avait quelque chose d'anormal sur son T-shirt rose avec le logo stylé du groupe d'Isaiah. Son short de jeans était peut-être trop court ou ses talons haut peut-être trop haut. Bref, en secouant la tête exaspérer, elle répondit à son amie.

    « Je la hais ! Sincèrement... je veux dire ! Isaiah et moi... s'est comme le feu et on adore ça ! »

    Shiloh détestait parler de Sixteen parce que cela la mettait en colère, mais lorsqu'elle ajoutait Isaiah à sa conversation, elle devenait triste. Elle préférait en parler avec sa meilleure amie plutôt que de coucher avec le chanteur et de se réveiller le lendemain avec une note lui indiquant qu'il était partie rejoindre la blonde à l'université.

    « Je l'aime, tu sais... Je comprends, à bientôt. »

    Shiloh raccrocha son téléphone et fit quelque pas avant de trébuché et de laisser les quelque larmes qu'avait provoqué sa conversation avec Lux s'échapper. Oui, elle avait beau être une garce, la jeune femme avait un cœur, une faiblesse et c'était celle d'aimer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Never what it seems [PV Sixteen E. Presley] Mar 14 Sep - 19:47

J'étais sortie pour me promener également, j'en avais marre de rester chez moi, depuis la venue de cette Shiloh, je n'arrêtais pas de me poser la même question ; que font-ils maintenant? Où va t-il quand il repartait après être venue me rendre visite à mon université? Que font-ils tout les deux le soir? J'avais la chair de poule quand je me mettais à les penser ensemble dans un lit, une forte envie de vomir me prenait dès que je commençais à y penser. Mais je devais me comporter comme une amie, elle était une sorte de "petite amie" . Je refusais toujours lorsqu'Isaiah voulait m'embrasser, pour moi ce n'était pas honnête, je n'étais pas "l'autre" qu'il venait voir après sa shiloh, je voulais qu'il comprenne ça. S'il devait être avec Shiloh..et voila! j'y pensais encore, j'étais encore entrain de me dire que c'était sa petite amie, qu'elle m'avait pris la place qui me revenait de droit. Je soupirais, j'en avais vraiment marre de toute cette situation, j'en avais marre d'être chez moi avec la forte envie d'aller le voir le soir et aussi la peur immense qui me prenait quand je pensais à ce que j'allais découvrir si jamais j'allais chez lui. Je n'avais pas envie d'être choquée, je fermais les yeux, je ne demandais jamais ce qu'il faisait avec elle, lui aussi n'en parlait jamais, il se contentait d'essayer de rattraper le temps perdu entre nous, mais six ans à rattraper étaient assez dur. Il avait rater tellement de chose, mais on avait le temps aussi pour ça. Je n'avais plus revu son assistante depuis cette soirée chez Isaiah, je ne savais pas si Isaiah lui avait demandé de ne pas m'approcher, mais je me demandais ce qu'elle faisait quand il était avec moi. J'entrais dans un magazin de vêtements, cherchant quelque chose de nouveau perdue dans mes pensées. J'entendais alors la porte s'ouvrir et se refermer, « Je l'aime, tu sais... Je comprends, à bientôt. » furent les dernières paroles que j'entendais avant de tomber sur Shiloh. Je la regardais assez choqué, elle ne m'avait pas encore vu, car elle était debout dos à moi, je décidais alors de faire comme-ci de rien n'était. Je m'approchais d'elle, me composant un sourire, la contournant pour être face à elle.

« Hey..salut Shiloh, tu te souviens de moi? L'amie d'Isaiah on s'est vu chez lui la dernière fois.. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Never what it seems [PV Sixteen E. Presley] Jeu 16 Sep - 5:35


    Shiloh sursauta en voyant Sixteen devant elle. Elle souriait alors que des larmes faisaient leur chemin sur ses joues. L’américaine rangea son téléphone et tenta tant bien que mal d’effacé ses pleures qui continuait tout de même à couler. Ce n’était réellement pas sa journée. Isaiah avait besoin de travailler au calme et lui avait promis de lui téléphoner dès qu’il en aurait marre. Pendant ce temps, Shiloh s’était senti laisser pour compte dans un pays, une ville qu’elle ne connaissait pas. Un soupir échappa ses lèvres. En baissant les yeux, toujours triste, l’américaine esquissa un bref sourire.

    « Oh Bonjour Sixteen ! »

    Elle aurait préférer savoir qu’elle la verra plutôt que de tomber sur elle par surprise. Non pas que Shiloh détestait les surprise bien au contraire seulement… elle n’était en état de la voir ou même de lui parler. Pourtant, elle le devait pour Isaiah, pour frapper plus fort plus tard. Elle leva les yeux vers la jeune femme blonde.

    « Je voudrais m’excuser pour l’autre soir chez Isaiah. C’était mesquin et pas du tout moi. Isaiah et moi en avons parlé… et voilà, je suis désolé. Je n’aurais jamais du faire ça ! »

    Elle ne pensait pas un mot de ce qu’elle disait, mais en excellente actrice, elle semblait parfaitement sincère. Shiloh essuya de nouveau son visage d’un geste bref. Ses larmes avaient cessées. Même dans son sac à main, la jeune femme senti son blackberry sonner et s’empressa de répondre. Elle ne s’attendait pas à ce que ce soit Isaiah ou quelqu’un de New York. Elle se tourna légèrement en faisant signe à Sixteen qu’elle devait absolument le prendre.

    « Bonjour Dr Chances… Oui, malgré les circonstances je vais bien, merci… Non. Non, ce n’est pas envisageable dans ma situation… Parfait. Samedi 14h…. Merci, au revoir. »

    Shiloh rangea son téléphone de nouveau et sourit. Elle était satisfaite que son rendez-vous soit si tôt. Malgré tout, sa main droite caressa subtilement son ventre. L’américaine n’avait pas d’autre choix et elle le savait mieux que n’importe qui. Elle se voyait avec une autre vie, mais ce n’était pas le choix qu’elle avait fait et cela faisait parti des sacrifices à faire pour être avec Isaiah.

    « Désoler… J’attendais ce coup de fil depuis que je suis arrivé ici. »

    Shiloh sourit légèrement à Sixteen et pour une fois, elle était sincère. La jeune femme ouvrit de nouveau son sac à main et tendit une enveloppe rectangle, blanche avec le logo d’un hôtel à Melbourne.

    « J’ai pensé pour me faire pardonner, te donner ma place au souper de charité de Melbourne à lequel Isaiah à été inviter. Il avait prévu rester quatre jours pour pendre le temps de visiter et tout… Enfin, est-ce que ça te plairait ? »

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Never what it seems [PV Sixteen E. Presley] Jeu 16 Sep - 15:22

Je me rappelais très bien ce qui c'était passé la dernière fois chez Isaiah, je ne savais pas pourquoi j'étais venue lui parler, sûrement en l'entendant dire qu'elle l'aimait .. Je n'avais pas compris pourquoi elle avait fait ça l'autre soir, devant moi, alors que j'étais sûre qu'elle devait se douter de mon amour pour lui, mais l'entendant dire ça, j'avais compris qu'en faite, elle aussi se battait pour l'avoir pour elle toute seule. Je n'avais pas vu les choses sous cet angle, je me suis alors sentie plus mal. Isaiah était-il au couranct qu'elle l'aimait aussi? Je ne comprenais toujours pas pourquoi il n'avait pas franchi le pas avec elle, ou alors avait-il attendu d'être avec moi pour mettre les choses au clairs avant? Ou peut-être avait-il prévu d'abord de rompre définitivement les liens avec moi avant de se consacrer à elle? Non ça n'avait pas de sens, sinon jamais il ne m'aurait dit qu'il m'aimait le premier jour qu'on c'était rencontré, jamais il ne m'aurait embrassé, ni voulu qu'on s'installe ensemble. Non à vrai dire, je n'arrivais plus à le suivre. Elle s'excusa ensuite de ce qu'elle avait fait, encore une fois, j'avais eu la net impression que ce n'était pas totalement sincère, non pas qu'elle n'en avait pas l'air, seulement je savais qu'elle l'aimait et qu'elle l'avait fait exprès pour me montrer qu'elle était là et qu'elle ne comptait pas abandonner. Je souriais la regardant, mais je décidais de garder ça pour moi. Je ne voulais pas me bagarrer avec elle, Isaiah ne serait pas très content. Je hochais la tête disant avec un léger sourire.

« Oh c'est pas grave c'est oublié .. moi même je n'aurais pas dû me comporter comme ça .. il est clair que tu es pour lui, une sorte de petite amie et autant que son .. Amie je n'aurais pas dû me mettre en colère .. »


Je baissais un peu le regard, je savais qu'elle se fichait de ce que moi je pouvais ressentir, mais cela m'avait vraiment fait du mal ce jour là. Mais inutile de repenser à tout ça, après tout, je voulais mieux la connaitre, savoir ce qui faisait d'elle une personne qu'Isaiah aimait, même s'il refusait de l'admettre. J'entendais alors le téléphone sonner, puis je la regardais répondre, entendant sa discussion je fronçais un peu les sourcils. Lorsqu'elle termina je lui demandais précipitamment, vraiment inquiète.

« J'espère que ce n'est rien de grave .. »


Puis elle voulu me donner sa place à un diner de charité, je regardais l'enveloppe puis je la regardais elle même ne comprenant pas. J'avais pris alors l'enveloppe et je souris très heureuse d'avoir un peu de temps avec lui, j'avais tellement voulu avoir du temps pour pouvoir parler avec lui, lui raconter un peu ce qu'il avait manqué, j'avais eu tellement besoin de lui ses dernières année, je sentais mon cœur battre frénétiquement rien que de penser à ces quelques jours avec lui. Je la regardais avec un sourire sincère et chaleureux.

« Je te remercie .. c'est vraiment sympa de ta part. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Never what it seems [PV Sixteen E. Presley] Ven 17 Sep - 7:14


    Shiloh se doutait bien que Sixteen ne lui pardonnerait pas aussi facilement ce qu’elle avait fait et encore moins ce qu’elle portait en elle. Seulement, cet accident n’en était qu’un et puis, il ne concernait en rien Sixteen. Pourtant, Shiloh laissa sa main sur son ventre. Elle ne regrettait pas ce qu’elle allait faire ce samedi, mais elle avait peur de ce que l’on en penserait. Un sourire vit le jour sur les lèvres brillantes de Shiloh lorsque Sixteen prétendit n’être que l’amie d’Isaiah. Si elle savait qu’elle était pour lui bien plus que ça bien qu’il ne veule pas se l’avouer par peur de perdre sa liberté. Shiloh avait longtemps cru qu’entre eux il pourrait y avoir quelque chose et bien qu’elle refusait d’arrêté de se battre, c’était peine perdu.

    « Si tu avais toute les raisons de l’être… Il… Vous êtes très drôle tout les deux… »

    La jeune femme rigola brièvement et puis regarda sérieusement Sixteen. Ce que Shiloh était sur le point de dire allait être difficile pour elle, mais elle le devait et c’était pour la bonne cause. Elle ne voulait pas heurté la blonde, du moins pas maintenant.

    « Si tu n’avais été que son amie, il ne t’aurait pas assise sur ses genoux. Il a beaucoup moins de manière lorsqu’il est avec des simples amis… Isaiah et moi n’avons jamais et ne sommes pas un couple. Le terme petite amie ou petit copain… il n’a jamais voulu ça pour nous… Disons que nous sommes amis avec bénéfice si tu vois ce que je veux dire… »

    La jeune femme se tue. Elle en avait peut-être trop dit, malgré qu’avec tout ce qu’elle avait fait ce soir-là, Sixteen devait bien savoir. Elle se surprenait elle-même à essayer de les pousser l’un dans l’autre alors qu’elle avait la main sur ce qui lui assurait une place au côté d’Isaiah. Seulement, elle ne voulait pas aller jusque là. Oui, elle était prête à tout, mais pas à faire ça.

    « Oh le docteur… Non, ce n’est pas très grave… Enfin, ce n’est pas comme si j’allais risquer à ma vie en me présentant dans cette clinique. J'espère bien que ce sera le premier et dernier rendez-vous de ce genre ! »

    L’américaine soupira. Ce devait être la première et dernière fois qu’elle prenait un rendez-vous pour un avortement. Elle allait devoir être plus prudente et surtout ne jamais sous-estimer Isaiah et ses envies bizarres ou pressentes.

    « C’est un plaisir ! Isaiah va être ravi de savoir que tu pars à ma place ! Il a quelque truc par contre que tu dois savoir… Il faut que tu sois très bien habiller et il y aura beaucoup de photographe… tu seras peut-être dans les journaux ou certainement sur Internet. C’est ta première sortie publique avec Isaiah, n’est-ce pas ? Oh mon dieu ! Je voudrais tellement voir ça ! »

    Shiloh sourit ravi et éclata finalement de rire. La plupart des filles ne résistait pas trop longtemps après ça. Elles flanchaient toutes sous tout les commentaires méchants ou encore dégradants. La jeune ne faisait pas ça pour voir Sixteen tomber, non, elle savait tout simplement qu’elle serait capable de supporter. Elle le faisait pour que son avortement passe dans le beurre. En reprenant son sérieux, elle lança :

    « Et puis… c’est moi qui te remercie, tu me sauves tellement la mise !»


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Never what it seems [PV Sixteen E. Presley]

Revenir en haut Aller en bas

Never what it seems [PV Sixteen E. Presley]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: COMMENCEMENT. :: Corbeille :: RP terminés-